dimanche 16 juin 2019

A Actualité politique

Communiqué du LAB (syndicat Basque)

Camarades,

Après les lourdes condamnations l'encontre de militant-e-s de votre organisation syndicale, nous tenons vous apporter tout notre soutien et notre solidarité.

Nous dénonçons fermement la répression violente des forces de police et de gendarmerie de l'Etat colonial français, avec la complicité des politiciens de la Province Sud et cette parodie de justice qui permet aujourd'hui d'emprisonner des syndicalistes luttant pour le simple respect de leur droits.

L'objectif du groupe VEOLIA et du gouvernement français est clair : anéantir toute velléité de résistance sociale et donc anéantir le premier syndicat de la colonie, afin de laisser le champ libre aux actionnaires des multinationales et aux exploiteurs sans scrupules qui n'ont pour seul but que d'engranger toujours plus de profits.

Nous apportons notre solidarité tout le peuple kanak qui subit la double exploitation capitaliste et coloniale.

Nous soutenons totalement les revendications exprimées par l’USTKE : réintégration du syndicaliste licencié de l’entreprise Carsud, création d’un service public des transports au service du plus grand nombre, retrait du groupe Veolia et ouverture des négociations avec la Province Sud pour la mise en place de ce service.

Vive la lutte des travailleur-e-s kanaks et du peuple kanak !

LAB, le 05 mai 2008

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Un premier coup d'arrêt

6 Avril 2019
  • Les dérives autoritaires du gouvernement sanctionnées 
  •  
  • Le Conseil Constitutionnel a rendu sa décision hier (*) en jugeant inconstitutionnelle l’une des mesures emblématique les plus contestée : les interdictions...


> Lire la suite