dimanche 19 novembre 2017

A Actualité politique

L'appel à la mobilisation du Parti Travailliste pour la marche du 26 octobre 2016

  • Le Parti Travailliste appelle l'ensemble de ses adhérents et sympathisants, à se mobiliser massivement le mercredi 26 octobre 2016 au Mwa Ka à l'appel du Rassemblement Indépendantiste et Nationaliste, pour l'exigence de l'inscription automatique sans condition de tous les kanak sur la liste spéciale pour le référendum de sortie de l'Accord en 2018.
  • Tandis que le fraude légalisée sur les listes se poursuit dans les communes du Grand Nouméa pour l'inscription des nouveaux arrivants dans le pays, le nombre de kanak n'étant pas présent sur la liste référendaire est d'environ 25 000, ce qui est absolument inacceptable. Ce chiffre est le résultat du croisement entre la liste électorale générale et la liste de l'état-civil coutumier.
  • Le référendum de sortie est la consultation pour savoir si le pays doit accéder à son indépendance ou continuer à rester sous domination coloniale française. Il appartient donc en premier lieu au Peuple autochtone, peuple Kanak, peuple colonisé de ce pays, de se prononcer sur cet avenir et il n'est pas concevable que des milliers de kanak ne soient pas inscrits. 
  • Il est hors de question d'accepter ça alors tous ensemble le mercredi 26 octobre à partir de 11 heures au Mwa Ka pour crier haut et fort notre exigence, et que ce cri résonne jusqu'au prochain Comité des Signataires qui se tiendra le 07 novembre prochain.
  • Les militants et sympathisants qui ne pourraient se déplacer pour venir à Nouméa sont invités à se mobiliser sur place aux Iles Loyautés, aux Bélep et à l'Ile des Pins avec les autres structures indépendantistes. 
  •  
  • Pour le Bureau Politique du P.T
  • Le Président,
  • Louis Kotra Uregei

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Catalogne : courage et détermination face au pouvoir centralisateur de Madrid

8 Nov 2017
  • Depuis le 1er octobre, la Catalogne, a « gagné le droit d'avoir un Etat indépendant sous la forme d'une République », a déclaré Carles Puigdemont, le chef du gouvernement catalan.
  • Donc depuis plus d’un mois, le peuple catalan est...


> Lire la suite