dimanche 16 juin 2019

A Actualité politique

Les signataires de la Plateforme des nations sans Etats soutiennent l'USTKE

L'USTKE, notre syndicat frère de Kanaky, est engagé dans un conflit dur contre la direction d'une entreprise de transport du groupe multinational Veolia. Il subit la répression violente des forces de police et de gendarmerie de l'Etat colonial français, avec la complicité des politiciens de la Province Sud.

Nous, syndicats signataires de la Plateforme des syndicats des nations sans Etat, exprimons collectivement notre soutien l'USTKE.

Informés de la répression que subit l’USTKE, notre syndicat frère de Kanaky, les syndicats partie prenante de la Plateforme des syndicats des nations sans Etats :

Condamnent ces méthodes dignes du colonialisme le plus rétrograde.

Réclament la libération des syndicalistes emprisonnés et l’arrêt des poursuites judiciaires leur encontre.

Soutiennent les revendications exprimées par l’USTKE : Réintégration du syndicaliste licencié de l’entreprise Carsud. Création d’un service public des transports au service du plus grand nombre. Retrait du groupe Veolia et ouverture des négociations avec la Province Sud pour la mise en place de ce service.

Premières signatures : STC (Corse), UGTM (Martinique), Intersindical-CSC (Catalogne), SAVT (Val d’Aoste)…

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Un premier coup d'arrêt

6 Avril 2019
  • Les dérives autoritaires du gouvernement sanctionnées 
  •  
  • Le Conseil Constitutionnel a rendu sa décision hier (*) en jugeant inconstitutionnelle l’une des mesures emblématique les plus contestée : les interdictions...


> Lire la suite