dimanche 24 septembre 2017

A Actualité syndicale

Au labo de NMC un mouvement de grogne est observé

  • La section STKE de NMC du laboratoire du 6ème km effectue depuis ce matin * un mouvement de grogne contre sa direction. Principal point d’achoppement : un plan de formation non formulé par écrit jusqu’à présent pour l’un des salariés. « Après s’être expliqué ce matin avec le responsable du laboratoire, Pédro Da Silva, nous n’avons pas eu de notification écrite de sa part concernant un plan de formation. Nous avons eu une rencontre jeudi dernier dans l’après-midi et il avait été convenu la rédaction de cette promotion en interne sur une fiche de poste « responsable process analyse ». En fait, rien n’a été fait ! Il nous a simplement indiqué qu’il l’a transmis les données au service RH », souligne Bertin Boéré, délégué syndical STKE/NMC. Selon le responsable syndical, ce plan de formation avait déjà fait l’objet d’une négociation débutée en mars dernier à Poya. Pour l’heure, les camarades campent sur leur position : pas de reprise du travail tant qu’ils n’auront pas obtenu satisfaction concernant leur point de revendication.
  • (*) : Mercredi 3 mai 2017
  •  Photo ci-contre : archives C.O USTKE mars 2017.
  •  
  • Point sur l’évolution du conflit à la mairie de Houaïlou
  • La section STKE de la mairie de Houaïlou est en grève depuis 10 jours* devant l’institution municipale. Des discussions ont été entamées entre les deux parties dès la semaine dernière. Pour l’heure, les camarades ont obtenu des avancées sur les points suivants : la formation des employés, les primes, les bons de rentrée scolaire et les bons de fin d’année qui avaient été supprimés par l’ancienne équipe municipale, il y a 2 ans. Le fil de dialogue semble se renouer car les négociations doivent reprendre à 17 heures ce jour **, notamment sur les reclassements qui représentent le point d’orgue du cahier de revendications. Sur les huit personnes dont la section STKE demande la régularisation de leur situation salariale, deux d’entre elles ont obtenu gain de cause. Les discussions doivent s’engager sur les six autres cas. Le plus dur reste à faire, et le courage des  camarades sur place montre la détermination de la section à aller jusqu’au bout de ses revendications. L’accès est de nouveau ré-ouvert à l'entrée de la mairie aux administrés et au personnel non-gréviste par contre l’accès au dock municipal est fermé depuis le permier jour du mouvement de grève.
  •  
  • (*) : Le conflit a commencé le lundi 24 avril 2017
  • (**) : Mercredi 3 mai 2017
  •  

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Solidarité avec les travailleurs et les peuples touchés par le cyclone Irma

11 Sept 2017
  • Les Organisations CGTG, FO,UNSA, SUDPTT GWA, UGTG, KDLO, DLONOWBASTE, TRAVAYE E PEYIZAN, SPEG, MOUVMAN NONM, LKP, DOUBOUT POU DLO AN NOU, SPA :
  •  
  • - Apportent leur pleine et entière solidarité aux Travailleurs et aux Peuples de l’ensemble des
  • îles...


> Lire la suite