jeudi 14 dcembre 2017

A Actualité syndicale

Les sections STKE de NMC mènent une grève de 24 heures reconductible

  • Les salariés NMC (Nickel Mining Corporation) affiliés à notre centrale syndicale mènent une grève de 24 heures reconductible (*). On retrouve les camarades travaillant aux ateliers de Ducos et ceux du  Laboratoire du 6ème km qui campent depuis ce matin devant l’entrée de l’immeuble "Carcopino 3000" où siège la direction de NMC. Sept points sont à régler dans le cahier de revendications. Les sites miniers (Kouaoua, Nakéty, Ouaco) sont également impactés par ce mouvement de grève générale soutenue par la Fédération des Mines, de la Métallurgie & des Carrières USTKE.
  •  

  • Le premier point a déjà été évoqué avec la direction, il concerne le transport du personnel de Houaïlou et de Kouaoua, et à ce sujet, les discussions ont été suspendues hier soir. « Le véhicule transportant les salariés dans les différents quarts de travail n’est pas aux normes. La sécurité n’est pas garantie dans ce bus. Le personnel a observé son droit de retrait  les semaines précédentes », signale Georges Tidjine, délégué du personnel pour les agents de maîtrise. Aux prochaines rencontres interviendront les autres points à discuter, à savoir : l’encadrement du laboratoire de Nouméa, la suppression du service achat implanté Ducos, le wharf de Ouaco, la révision de la charte sociale. Il est question aussi d’évoquer le problème de la teneur rencontrée à Ouaco et à Kouaoua, de favoriser la promotion interne notamment de mener une politique de rééquilibrage au niveau du personnel encadrant.
  •  
  • (*) : mercredi 1er mars 2017

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Communiqué de l'USTKE-P.T lu au meeting de soutien au peuple catalan

21 Nov 2017
  • Le peuple kanak en lutte contre le colonialisme français pour sa liberté salut le peuple catalan en luttre contre le joug colonial madrilène et l'assure de toute sa solidarité indéfectible et active. 
  •  
  • EN KANAKY COMME EN CATALOGNE, les...


> Lire la suite