dimanche 19 novembre 2017

A Actualité syndicale

Se former avec le C.C.E.O.P.

  • Relever le défi de dispenser le module intitulé « Le délégué du personnel, un délégué de proximité. Les enjeux de la représentativité », une première pour la jeune équipe de formateurs. C’est dans ce cadre qu’une petite vingtaine de stagiaires ont suivi en début de semaine une formation liée à une de ces instances représentatives du personnel. 
  •  

  • Quelques chiffres afin d'avoir un aperçu des formations dispensées au Centre Confédéral d’Education Ouvrière et Populaire (C.C.E.O.P.)
  •  
  • Stage D. P du lundi 15 mai 2017 :
  • - 22, c’est le nombre de stagiaires présents sur 28 inscrits initialement.
  • - 1 formatrice et 1 personnel encadrant pour dispenser le module « Le délégué du personnel, un délégué de proximité. Les enjeux de la représentativité ». Marie-Chanel Mataila, une militante de longue date de notre Organisation a assuré le déroulé de cette formation. « C’est un plaisir de transmettre notre savoir-faire du terrain ». Très enthousiaste, « Mon expérience acquise au sein de Carrefour en tant que déléguée du personnel m’a aidé à préparer ce module avec les responsables engagés au sein du centre de formation, donc nous nous devons de transmettre et partager nos savoirs-faires. C’est dans ces moments qu’on saisi l’importance de transmettre notre pratique du terrain, et la phase règlementaire est primordiale dans laquelle le délégué du personnel évolue dans son entreprise ». Durant la synthèse, la plupart des stagiaires ont salué «  la disponibilité, le militantisme, le courage » de l’équipe du C.C.E.O.P.
  • - 2, c’est le nombre de partie dont le contenu du cours est scindé. La première accentue sur le côté réglementaire. « Le statut du D.P, le mandat de celui-ci,  ses attributions et ses moyens ». La seconde partie s’appuie sur les résultats des élections professionnelles du secteur privé et public pour la représentativité syndicale, qu’elle soit au niveau « Pays » ou « Interprofessionnel ».
  • - 16 sur 22 stagiaires sont des nouveaux délégués. A peine installé dans leur mandat, depuis un ou deux ans certains n’ont pas eu la possibilité de suivre une formation de cette instance de représentation du personnel. En fin de séance, les petites phrases à retenir des stagiaires : « Une première formation », « Une ouverture sur les connaissances », « J’ai beaucoup appris avec les camarades des autres secteurs », « Cette formation répond à plusieurs de mes questions », « Je découvre pour la première fois le rôle du D.P », « Très enrichissant cette formation », « On a acquis quelque chose de solide sur quoi se tenir ».
  • Quatre formations dispensées depuis le début de l’année dont des responsables confédéraux et fédéraux, des représentants du personnel (D.P, CHSCT, élu C.E), des adhérents n’ayant pas de mandat ont pu bénéficier de ces stages. Notons le nombre  de participants issus des fédérations par ordre décroissant : Industrie (18), Commerce (17), THT (12), BTP (9), Mine (9), Fonction Publique (8), Enseignement (3), FPIPA (3), Port & Docks (0) et Energie (0), aucune participation effective de leurs adhérents pour ces deux dernières fédérations. La cinquième formation, celle faite pour « former les formateurs » repose essentiellement sur la « prise de parole » : acquisition des outils, des techniques permettant de mieux véhiculer un message quelque soit le public. Deux modules sur cinq ont été spécialement donnés par l’équipe des formateurs, les trois autres ont été  dispensés par des intervenants de l’I.R.S ( Institut des Relations Sociales de Nouvelle-Calédonie) dont le centre de formation de la confédération a passé une convention pour l’achat et la dispense de ces modules.
  •  
  • Au total depuis le début des stages à compter du 7 avril 2017, le C.C.E.O.P. a retenu 106 inscriptions dont 90 stagiaires étaient bien présents pour les cinq modules.
  • - Le module « Comprendre le FIAF », le 7 avril, 18 stagiaires présents sur 21 inscrits.
  • - Le module « Négocier un accord d’intéressement », le 21 avril, 12 stagiaires présents sur 16 inscrits.
  • - Le module « Etre adhérent de l’USTKE », le 27 avril, 17 stagiaires  présents sur 23 inscrits.
  • - Le module « Le délégué du personnel, un délégué de proximité. Les enjeux de la représentativité », le 15 mai, 22 stagiaires présents sur 28 inscrits.
  • - La formation des formateurs, les 6 et 13 mai, le module intitulé «  Prise de parole », 10 inscrits initialement mais 12 participants à la 1ère séance. Au final à la 2ème séance, 10 participants à ce stage.
  •  

  • A venir dans les prochaines semaines voire dans les prochains mois, les modules suivants :
  • - « Etre adhérent de l’USTKE », le 19 juin – le 17 juillet – le 6 novembre ;
  • - « Le délégué syndical de la section à la fédération » et « Communication & Animation », les 29 et 30 mai – les 4 et 5 septembre ;
  • - « Le comité d’entreprise » et « Pilotage des budgets du C.E », les 12, 13 et 14 juin – les 4, 5 et 6 octobre ;
  • - « Stage de base » et « NAO », du 24 au 28 juillet Reporté au 18 au 22 septembre. 
  • - « Formation économique des représentants du personnel », les 23, 24 et 25 août ;
  • - « Le PAP, la fiche de paie, les mesures disciplinaires », les 2 et 3 novembre.
  •  
  • Nous rappelons que les inscriptions se font au 27.06.60. Le dernier délai conseillé pour s’inscrire est d’une semaine avant la date du stage.
  •  

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Catalogne : courage et détermination face au pouvoir centralisateur de Madrid

8 Nov 2017
  • Depuis le 1er octobre, la Catalogne, a « gagné le droit d'avoir un Etat indépendant sous la forme d'une République », a déclaré Carles Puigdemont, le chef du gouvernement catalan.
  • Donc depuis plus d’un mois, le peuple catalan est...


> Lire la suite