lundi 24 avril 2017

A Actualité syndicale

Un comportement irrespectueux dénoncé par la section STKE de GBNC

  • La section STKE de GBNC est en grève devant la grande brasserie depuis 4 heures ce matin (*). Aucune entrave n’est observée à l’entrée de l’usine située au 6ème km. Pourquoi un tel agissement devant cet établissement ? La section syndicale dénonce fermement l’attitude et le comportement du responsable du dock préparation. Un préavis de grève a été lancé le 22 décembre, et suite à cette annonce la direction prévoit de rencontrer les responsables syndicaux ce mercredi 28 décembre.
  •  
  •  
  • Avant même que n’intervienne les négociations de ce mercredi, déjà ce matin, après des échanges au téléphone entre le délégué syndical STKE, Alexis Ucajo et le président directeur général de la GNBC, Andy Hewson, une entrevue est programmée en début d’après-midi pour relancer le dialogue.  « Suite à plusieurs réunions avec la direction concernant ce responsable du pôle dock préparation qui après deux ans d’ancienneté n’occupe pas son poste à 100 % »,  signale le délégué syndical STKE/GBNC. La section syndicale lui reproche et dénonce son attitude, son comportement. En fait, sa façon de manager son équipe. « Son travail est effectué par l’ensemble des salariés », assure-t-on. « On dénonce aussi son manque d’assiduité au travail. Il tient des propos inacceptables et blessants qui sont lancés envers les préparateurs devant les clients », reproche le D.S STKE de GNBC. « On est dans une brasserie et non pas dans un camp militaire », rajoute Alexis Ucajo. Peut-être qu’avec ce mouvement de grève engagé très tôt ce matin, de réelles négociations vont  relancer le fil le dialogue, rompu il y a quelques semaines. « La balle est dans le camp du groupe Heineken », indique la section STKE de GBNC qui entend perdurer la protestation si elle n’est pas écoutée dans ses revendications. 
  •  
  • (*) : Lundi 26 décembre 2016

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Le PCQ interpelle les autorités internationales sur le conflit en Syrie

12 Avril 2017
  • Au nom du comité exécutif central du PCQ (Parti Communiste du Québec), André Parizeau, le chef du PCQ communique sur leur position concernant le conflit en Syrie, le "bourbier syrien" qui devient un évènement très préoccupant...


> Lire la suite