jeudi 22 aot 2019

A Archives

Déclaration d'Olivier Besancenot

,

L'armée est intervenue violemment au petit matin sur le port de Nouméa qui était partiellement bloqué par des syndicalistes de l'USTKE. Le syndicat lutte contre l'implantation d'une nouvelle multinationale d'aconage. Le dumping pratiqué sur les tarifs aurait pour effet de casser l'équilibre économique du port et entraînerait la disparition des petites compagnies locales en particulier celles contrôlées par les Kanaks.


L'intervention maritime, terrestre et aérienne a été suivie d'une véritable chasse au syndicaliste en ville. Des camionettes banalisées chargées de gardes mobiles armés de flash ball ont ratissé les rues de Nouméa arrêtant de nombreux syndicalistes dont le secrétaire général de l'USTKE, Gérard Jodar.


La LCR dénonce la violence de l'intervention de l'Etat et exige la libération immédiate de Gérard Jodar et de tous les syndicalistes arrêtés.


Paris le 8 juin 2006


Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Un premier coup d'arrêt

6 Avril 2019
  • Les dérives autoritaires du gouvernement sanctionnées 
  •  
  • Le Conseil Constitutionnel a rendu sa décision hier (*) en jugeant inconstitutionnelle l’une des mesures emblématique les plus contestée : les interdictions...


> Lire la suite