jeudi 22 aot 2019

A Archives

Comuniqué de la CGT

,

Déclaration du 08 Juin 2006


La Cgt soutient les travailleurs de Nouvelle Calédonie dans la défense de leurs droits et de leurs emplois.


Alors que des négociations difficiles étaient engagées avec l'USTKE pour sortir du conflit existant sur le port de Nouméa, suite a l'arrivée de nouveaux concurrents mondiaux du transport maritime : MSC, Maersk, les pouvoirs publics ont fait le choix d'une intervention policière brutale et violente pour évacuer les grévistes.


La répression, a la suite des affrontements sur le port et dans la ville, a fait plusieurs blessés parmi les grévistes et les passants.


Six militants de l'USTKE dont Gérard Jodar et Alain Boéwa a Président et Vice-président de l'USTKE a ont été interpellés.


La Cgt condamne cette attitude de répression qui nourrit une nouvelle escalade des tensions dans le territoire.


La Cgt soutient les travailleurs de Nouvelle Calédonie dans la défense de leurs droits et de leurs emplois.


Elle exige la libération immédiate des dirigeants syndicaux et appelle a l'ouverture de véritables négociations.


Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Un premier coup d'arrêt

6 Avril 2019
  • Les dérives autoritaires du gouvernement sanctionnées 
  •  
  • Le Conseil Constitutionnel a rendu sa décision hier (*) en jugeant inconstitutionnelle l’une des mesures emblématique les plus contestée : les interdictions...


> Lire la suite