jeudi 19 septembre 2019

A Archives

L'ONU approuve la déclaration des peuples indigènes

,

Dans l'après-midi du jeudi 29 juin, le Conseil des Droits de l'Homme des Nations Unies a approuvé a Genève la Déclaration Universelles des Droits des peuples indigènes par trente votes pour, douze abstentions et deux votes contre (Canada et Russie). Le texte sera présenté pour la décision finale a l'assemblée de l'organisme mondial qui aura lieu lors du second semestre de cette même année.


La Déclaration établit que les peuples indigènes ont le droit, en tant que collectivité ou en tant qu'individus a tous les droits de l'Homme et aux libertés fondamentales reconnues par l'ONU. En outre, elle reconnaît le droit de ces peuples a leur autodétermination, a préserver et a fortifier leurs différentes institutions politiques légales économiques sociales et culturelles tout en maintenant leurs droits a participer de manière pleine, s'ils le décident ainsi, a la vie économique, sociale et culturelle des pays où ils vivent. Les pays qui se sont abstenus lors du vote de la Déclaration sont le Ghana, le Maroc, le Nigeria, la Tunisie, le Sénégal, l'Argentine, les Philippines et l'Ukraine. Le Gabon, Djibouti et le Mali étaient absents. La position de l'Argentine a rompu l'unité latino américaine qui appuyait la proposition présentée par le Pérou. Il faudrait en chercher les raisons dans le différent qui oppose toujours l'Argentine a la Grande-Bretagne pour la possession des Îles Malouines. Buenos-Aires craint que les habitants des Malouines descendants des Britanniques puissent se revendiquer en tant que population autochtone et réclamer le droit a l'autodétermination.


Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Un premier coup d'arrêt

6 Avril 2019
  • Les dérives autoritaires du gouvernement sanctionnées 
  •  
  • Le Conseil Constitutionnel a rendu sa décision hier (*) en jugeant inconstitutionnelle l’une des mesures emblématique les plus contestée : les interdictions...


> Lire la suite