dimanche 16 juin 2019

A Archives

Communiqué du LPLP

,

L.P.L.P


COMMUNIQUE


La répression coloniale contre les responsables de l'USTKE


Depuis plusieurs mois Gérard Jodar leader de l'USTKE et plusieurs de ses camarades sont injustement emprisonnés a Nouméa. Lors du procès en appel la semaine dernière, le procureur - représentant l'Etat francais - a demandé 15 mois de prison ferme, contre le président de l'organisation syndicale. Le jugement a été mis en délibéré pour le 15 septembre 2009.


Les nationalistes réunionnais regroupés au sein du LPLP (Lorganizasion Popilèr po Libèr nout Péi a Front Populaire de Libération Nationale), solidaires de la lutte du peuple kanak, demandent la libération sans délai de tous les syndicalistes de l'USTKE et dénonce la répression dont ils sont victimes.


Fait a Saint-Pierre, le 1er septembre 2009


Le Porte-Parole du LPLP


Bernard GRONDIN


Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Un premier coup d'arrêt

6 Avril 2019
  • Les dérives autoritaires du gouvernement sanctionnées 
  •  
  • Le Conseil Constitutionnel a rendu sa décision hier (*) en jugeant inconstitutionnelle l’une des mesures emblématique les plus contestée : les interdictions...


> Lire la suite