jeudi 27 juin 2019

A Archives

Solidarité avec Gérard Jodar et ses camarades syndicalistes Kanaks

,

Nous condamnons la criminalisation de l’action syndicale

La cour d’Appel de Nouméa vient de décider le maintien en détention de
Gérard Jodar secrétaire général de l’USTKE syndicat indépendantiste ; il a
été condamné a 9 mois de prison ainsi que cinq autres de ses camarades.
Les élu(e)s du groupe CACRPG expriment leur indignation face a ce jugement
inacceptable digne de l’époque coloniale.
Avec ce jugement nous assistons une fois de plus a la criminalisation de
l’action syndicale. On ne peut accepter que des syndicalistes soient
incarcérés comme des délinquants.
La délégation de l’USTKE recue hier, par les élu(e)s CACRPG, dans leurs
locaux a la Région Ile de France, en présence de Michèle Loup, conseillère
régionale du groupe Verts et Jean Levain, président du groupe RAGEAP, a
expliqué ce que le gouvernement et le patronat local leurs reprochent
réellement : leur engagement syndical et leur défense des droits du peuple
Kanak.
La Nouvelle-Calédonie est un territoire Francais il est donc intolérable
que l'état se comporte de la sorte avec nos concitoyens. La loi est la même
pour tous et partout, que l'on soit ou non a plus de 20 000 kilomètres de la
métropole.
Alors comment expliquer cette situation. Le gouvernement aurait-il peur des
choix de la population lors du référendum prévu par les accords de Nouméai
Surtout quand on sait que l'un des plus gros gisements de nickel vient
d'être trouvé, ainsi qu'une nappe de pétrole de la taille de la Belgique...
Pour Gabriel Massou, président du groupe CACRPG, « Il ne faut pas s’y
tromper ces atteintes aux libertés syndicales ou d’expression, nous
concernent toutes et tous : syndicalistes en luttes pour sauver leur emploi
ou leur outil de travail, militants associatifs élu(e)s hommes et femmes
épris de justice et de liberté. »
C'est pourquoi, les élus CACRPG demandent la libération immédiate de ces
hommes condamnent la répression syndicale dont ils font l’objet et
apportent soutien et solidarité au syndicat de l’USTKE.

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Un premier coup d'arrêt

6 Avril 2019
  • Les dérives autoritaires du gouvernement sanctionnées 
  •  
  • Le Conseil Constitutionnel a rendu sa décision hier (*) en jugeant inconstitutionnelle l’une des mesures emblématique les plus contestée : les interdictions...


> Lire la suite