dimanche 16 juin 2019

A Archives

Lettre a Nicolas Sarkozy

,

Bruxelles le 17 septembre 2009


Nicolas Sarkozy Président de la République Elysée


Objet : demande de libération de Gérard Jodar


Monsieur le Président de la République,


A ce jour, Gérard Jodar, président de l'USTKE, est toujours emprisonné pour s'être opposé a la rupture de contrat d'une employée de la société Aircal. Il a été condamné en appel a 9 mois de prison ferme et est incarcéré dans des conditions indignes.


Nous tenons a dénoncer cette peine disproportionnée. En aucun cas en République, la place d'un responsable syndical ne peut être derrière les barreaux. Le fait que la Nouvelle Calédonie se situe a 22 000 kilomètres du territoire métropolitain ne justifie en rien une justice d'exception. Cette répression est une atteinte a la liberté syndicale. Elle ne peut que réveiller le souvenir du fait colonial, de triste mémoire.


Nous demandons donc la libération de Gérard Jodar et des autres syndicalistes afin que le dialogue s'ouvre et que l'intimidation cesse.


Nous vous prions d'agréer, Monsieur le Président, l'expression de notre très haute considération.


Catherine GREZE, José BOVE, J-P BESSET, Eurodéputés Verts/ALE


Daniel COHN-BENDIT Co-président du groupe Verts/ALE


Harlem DESIR Eurodéputé PS , Kader ARIF Eurodéputé PS Stéphane LE FOLL Eurodéputé PS


Jean-Luc Bennhamias Vice-président du Modem, Eurodéputé


Isabelle DURANT Vice-Présidente du PE Verts/ALE


Marie-Christine VERGIAT Présidente de la délégation francaise GUE



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Un premier coup d'arrêt

6 Avril 2019
  • Les dérives autoritaires du gouvernement sanctionnées 
  •  
  • Le Conseil Constitutionnel a rendu sa décision hier (*) en jugeant inconstitutionnelle l’une des mesures emblématique les plus contestée : les interdictions...


> Lire la suite