mercredi 19 septembre 2018

A Appel à la mobilisation

Tous en lutte pour les services publics, l'emploi, les salaires, les métiers

  • La CGT France télévisions a lancé un préavis de grève le 12 avril, et aujourd'hui (*) sur place à Nouméa, la section STKE de NC 1ère suit de près le mouvement des camarades de la CGT FTV. Ci-dessous l'intégralité du tract. 
  •  
  • A FTV comme ailleurs, nous subissons les effets de la politique de Macron. Des réductions d'effectifs, l'aggravation de la précarité, la remise en cause des droits syndicaux, l'affaiblissement des collectifs de travailleurs, la détérioration des conditions de travail, les non remplacements des collègues absents. Les négociations sur les salaires s'annoncent tendues et la direction ne cache pas son intention de revenir sur les dispositions de l'Accord collectif. 
  •  
  • Le projet de loi sur la formation professionnelle et l'assurance chômage prétend promouvoir " la liberté de choisir son avenir professionnel ". Pourtant il marchandise l'accès à la formation, menace les organismes comme l'Afdas, patiemment construits pour permettre l'accès de tous à la formation. De plus il renforce les sanctions contre les chômeurs et prévoit de nouvelles économies sur le dos du régime des intermittents. 
  •  
  • Sélection à l'université, mesures pour obliger les salariés à accepter des contrats encore plus courts, CSG : tout est fait pour renforcer la précarité depuis l'école jusqu'à la retraite !
  •  
  • Dans le même temps, les services publics sont attaqués de toutes parts. Le ministère de la culture est menacé par un plan de démembrement sans précédent, avec des transferts de certaines missions vers les collectivités locales déjà exsangues, ou vers les gros opérateurs privés qui se frottent les mains, ou bien la suppression pure et simple d'autres missions.
  •  
  • Le plan Action Publique 2022 visant à réduire la part des budgets publics dans tous les secteurs doit être mis en échec. Il vise à saccager les services publics, dans l'audiovisuel comme partout pour tenir, coûte que coûte les objectifs libéraux du gouvernement inféodé à la commission européenne ! D'autres choix sont pourtant possibles.
  •  
  • Pour exiger l'inversion de cette politique, la défense des services publics, des hausses de salaires, le maintien des emplois, le respect de nos droits, de nos métiers, la Cgt FTV appelle l'ensemble du personnel à cesser le travail le 19 avril, à compter de 0h00, jour de mobilisation de nos camarades cheminots, en lutte pour l'intérêt général.
  •  
  •                                                                                                                                                               Paris, le 12 avril 2018
  •  
  • Pour la CGT France télévisions
  • Marc Chauvelot
  • Délégué syndical central
  •  
  • (*) : Jeudi 19 avril 2018
  •  

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Notre Organisation syndicale apporte son soutien fraternel à la députée Karima Delli

15 Sept 2018
  • « La députée écologiste Karima Delli gazée par les gendarmes sur le GCO », c’est ce qu’on peut lire sur le site internet de Reporterre, le quotidien de l’écologie. (Lundi 10 septembre, au soir, une manifestation a de nouveau eu...


> Lire la suite