mardi 28 mars 2017

B B.C

Appel à la solidarité pour la population sinistrée du Vanuatu après le passage du cyclone Pam

Le cyclone Pam, qui vient de dévaster le Vanuatu, n’a laissé derrière lui que ruines, morts et désolation. Les premiers émissaires de l’ONU dépêchés sur place parlent d’une "situation d’apocalypse", et le bilan des dégâts déjà effroyable risque de s’alourdir encore plus dans les jours qui viennent. Le Bureau Confédéral de l’USTKE tient à exprimer au Peuple, au Gouvernement et aux syndicats du Vanuatu toute sa solidarité en ces heures tragiques. Mais les mots de compassion ne suffisent pas. Le Vanuatu se trouve en situation d’urgence absolue, et nous devons tout faire, chacun à notre niveau, en Kanaky comme partout ailleurs dans le Pacifique, pour relayer massivement et concrètement l’appel à l’aide lancé par le Président du Vanuatu, Baldwin Londsdale. L’USTKE peut s’appuyer sur une longue tradition de solidarité et d’expérience dans le domaine humanitaire, y compris à l’échelle régionale. En 2010, en partenariat avec l’Association Megamiouz et la Croix Rouge, nous avions lancé une mobilisation de grande envergure pour venir en aide aux sinistrés du cyclone Toma à Futuna. Aujourd’hui nous pouvons et nous devons faire encore plus pour le Vanuatu. Le Bureau Confédéral de l’USTKE appelle l’ensemble de ses adhérents et sympathisants ainsi que toutes les structures de l’organisation à manifester, individuellement et collectivement, leur solidarité avec la population du Vanuatu et, de rester à l’écoute de toutes les initiatives qui seront prises en ce sens dans les jours et les semaines à venir. Plus généralement, le Bureau Confédéral de l’USTKE appelle tous les travailleurs et toutes les communautés de ce pays, et en premier lieu le Peuple Kanak, à aider nos frères du Vanuatu à se relever. Aujourd’hui nous sommes tous ni-Vanuatu.

Nouméa, le 18 mars 2015.  

Pour le Bureau Confédéral de l’USTKE, Le 1er vice-président de l'Ustke, André Forest.  

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Fè pou fè, fouté fè !

27 Mars 2017
  • Un mouvement social très puissant secoue la Guyane depuis plusieurs semaines et une nouvelle fois la société française tout entière politiques de tous bords, médias et société civile sont bouche cousue afin de tenter par la...


> Lire la suite