jeudi 22 aot 2019

C Communiqués de soutien

Communiqué de la LCR

Aujourd’hui, mardi 22 janvier, dix syndicalistes de l’Union syndicale des travailleurs kanaks et des exploités (USTKE), arrêtés par les forces de l’ordre l’occasion d’une manifestation de soutien aux salariés de CARSUD (entreprise de transport en commun du groupe Véolia), sont passés en comparution immédiate. Le tribunal correctionnel de Nouméa a décidé de reporter le procès et en attendant les dix syndicalistes sont en détention préventive.

Une fois de plus, la justice coloniale française en Kanaky criminalise le mouvement social.

Lundi dernier, Véolia a envoyé de Paris un émissaire pour ouvrir des négociations avec le syndicat ce qui indique le peu de crédit qu’elle apporte la direction locale de l’entreprise.

La LCR exige la libération immédiate des syndicalistes emprisonnnés, l’abandon de toute poursuite leur égard et assure les militants de l’USTKE de sa solidarité.

Le 22 janvier 2008.

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Un premier coup d'arrêt

6 Avril 2019
  • Les dérives autoritaires du gouvernement sanctionnées 
  •  
  • Le Conseil Constitutionnel a rendu sa décision hier (*) en jugeant inconstitutionnelle l’une des mesures emblématique les plus contestée : les interdictions...


> Lire la suite