dimanche 20 octobre 2019

C Communiqués de soutien

Communiqué de presse de l'Union Syndicale SOLIDAIRES

COMMUNIQUE

Paris, le 15 septembre 2009

Solidarité avec les syndicalistes kanaks condamnés par la justice coloniale

L’Union Syndicale SOLIDAIRES apporte tout son soutien et sa solidarité aux syndicalistes de l’USTKE injustement maintenus en prison par une justice coloniale.

Le 15 septembre, la cour d’appel de Nouméa confirmé la condamnation de 6 syndicalistes de la prison ferme pour entrave la circulation d’un aéronef. Gérard Jodar secrétaire général de l’USTKE a été condamné 9 mois de prison fermes et 5 autres camarades « écopant » également de condamnations de la prison ferme .

L’USTKE a pour seul tort d’avoir exigé que le protocole d’accord mettant fin un conflit motivé par le licenciement abusif d’une employée de la compagnie aérienne Aircal, soit enfin signé par la compagnie pour pouvoir rentrer en application. Ce protocole négocié sous l’égide de la direction du travail entre les avocats de la compagnie et les représentant du syndicat aurait mit fin au conflit. L a seule réponse du patronat et des autorités a été la répression policière et judiciaire

L’état français qui prétend rendre la justice au nom du peuple, bafoue les libertés fondamentales en se mettant aux ordres de ceux qui veulent pouvoir continuer piller et polluer ce territoire pour leur seul profit.

L’Union Syndicale SOLIDAIRES dénonce la criminalisation de l’action syndicale l’œuvre en Kanaky comme partout ailleurs.

Elle poursuivra la mobilisation sous toutes ses formes afin d’obtenir la libération de tous les syndicalistes et l’arrêt de toutes les poursuites leur encontre

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Un premier coup d'arrêt

6 Avril 2019
  • Les dérives autoritaires du gouvernement sanctionnées 
  •  
  • Le Conseil Constitutionnel a rendu sa décision hier (*) en jugeant inconstitutionnelle l’une des mesures emblématique les plus contestée : les interdictions...


> Lire la suite