dimanche 20 octobre 2019

C Communiqués de soutien

Communiqué de soutien de O OE TO OE RIMA

L’histoire se répète

1995 n’est pas si loin.A l’époque on nous a emprisonnés avant d’être jugé.

Aujourd’hui, nos camarades de l’USTKE ont été condamnés avec mandat de dépôt. Nos camarades ont été jugés comme des assassins, alors qu’ils étaient l pour négocier la réintégration d’une salariée licenciée abusif.A qui profite le crime ?

O Oe To Oe Rima dénonce ce verdict.

- Ce verdict d’une justice coloniale- Ce verdict d’une justice autoritaire- O Oe To Oe Rima dénonce la manipulation de l’état pour faire tomber l’USTKE.A qui profite le crime ?

O Oe To Oe Rima est plus que jamais solidaire des 28 militants condamnés par la justice française de Nouméa.

En France, lorsque les grévistes cassent, dévastent ou prennent en otages des patrons aucun moment les responsables syndicaux sont inquiétés, sont emprisonnés avec mandant de dépôt.

Il est clair, qu’avec cette décision arbitraire de l’Etat que d’autres actions plus fortes seront menés les semaines qui viennent KANAKY.

Nous demandons l’Etat Français de libérer Gérard Jodar et tous les camarades de l’USTKE.

Les soutiens affluent des quatre coins du monde, José Bové, Besancenot, les camarades de la CGT et d’autres seront sur place KANAKY. Ne pouvant être nous-même, mais nos esprit sont l -bas avec eux, avec nos frères Kanak.

Cela peut nous arriver encore demain comme en 95, comme en KANAKY, nous devons nous lever Aujourd’hui, comme nos frères de KANAKY, comme nos frères de la Guadeloupe.

Voil Pourquoi :

O Oe To Oe Rima appelle la mobilisation de tous les salariés et la population de Tahiti et des îles de se rassembler Samedi 11 juillet 2009 9 heures au parking des quais de Moorea Ferry. Nous ferons une marche PACIFIQUE jusqu’ la Stèle POUANAA et le Haut Commissaire et lui remettre une lettre pour exiger la libération de Gérard Jodar et les camarades de l’USTKE.

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Un premier coup d'arrêt

6 Avril 2019
  • Les dérives autoritaires du gouvernement sanctionnées 
  •  
  • Le Conseil Constitutionnel a rendu sa décision hier (*) en jugeant inconstitutionnelle l’une des mesures emblématique les plus contestée : les interdictions...


> Lire la suite