jeudi 21 fvrier 2019

C Communiqués de soutien

Communiqué de soutien de l'Union syndicale Solidaires

Solidaires avec l’USTKE (Kanaky)

Depuis deux mois et demi, un conflit social dure Air Calédonie : la direction refuse toutenégociation avec les grévistes et leur syndicat USTKE. C’est pourquoi, l’USTKE appelaitle 28 mai une journée de grève générale pour que tous les travailleurs/ses de Kanakymarquent leur solidarité, avec notamment une présence massive des militants l’aérodrome de Magenta.Face la solidarité ouvrière, l’Etat a répondu une nouvelle par la répression policière :gendarmes mobiles et GIPN ont violemment attaqué les militants USTKE. Cette violencepolicière prend sa source dans les ordres des représentants du gouvernement qui assimilel’action syndicale du « banditisme » et reprend son compte la triste formule des «grévistes preneurs d’otages».Vingt sept militants de l’USTKE ont été placés en garde vue. Et tout laisse craindrequ’une nouvelle fois, l’Etat va aider le patronat en tentant de briser l’USTKE travers desprocédures judiciaires totalement iniques.L’USTKE exige que le conflit Air Calédonie soit réglé d’ici le 5 juin. Faute de quoi,l’USTKE appellera une grève générale interprofessionnelle illimitée dans toute la Kanaky.

L’Union syndicale Solidaires réaffirme sa solidarité avec tous les militants syndicauxvictimes de la répression gouvernementale et/ou patronale.Nous soutenons nos camarades de l’USTKE,exigeons qu’il n’y ait aucune suite judiciaire envers eux,dénonçons la violence policière, et saluons la détermination des grévistes d’Air Calédonie.Comme elle l’a fait dans le passé, l’Union syndicale Solidaires est prête s’associer auxinitiatives qui seront prises pour que le droit syndical puisse s’exercer librement en Kanaky.

31 mai 2009

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Déclaration du Comité Confédéral National : ensemble pour gagner, le 5 février 2019 grève nationale de 24h

4 Fév 2019
  • Depuis de nombreux mois, les salarié-es, les retraité-es, les privé-es d’emploi et la jeunesse se mobilisent dans notre pays. Depuis la fin de l’année 2018, le mouvement dit des Gilets jaunes mobilise les attentions et révèle un regain de...


> Lire la suite