jeudi 22 aot 2019

C Communiqués de soutien

Motion du XVII ème congrès de la Ligue communiste révolutionnaire

Dans le conflit opposant l’USTKE (Union des syndicats des travailleurs kanak et des exploités) une filiale de VEOLIA en Kanaky, les forces de l’ordre ont réprimé sauvagement une manifestation le 16 janvier, faisant de nombreux blessés dont cinq graves, interpellant de nombreux manifestants. Dix d’entre eux ont été maintenus en détention jusqu’ leur procès dans un mois. Six autres ont été arrêtés depuis leur domicile ou sur leur lieu de travail et doivent être jugés en comparution immédiate.

La LCR réunie en congrès dénonce la criminalisation du mouvement social par la justice coloniale française.

Elle exige la libération immédiate des syndicalistes emprisonnés ainsi que l’abandon de toute poursuite.

Saint-Denis (93) le 26 janvier 2008,

adopté l’unanimité.

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Un premier coup d'arrêt

6 Avril 2019
  • Les dérives autoritaires du gouvernement sanctionnées 
  •  
  • Le Conseil Constitutionnel a rendu sa décision hier (*) en jugeant inconstitutionnelle l’une des mesures emblématique les plus contestée : les interdictions...


> Lire la suite