samedi 15 dcembre 2018

S Solidarités internationales

Communiqué de soutien de l'USTKE : Procès d'Eli Domota prévu le 15 mars 2018

  • L’USTKE apporte son entière solidarité et son soutien à l’UGTG au camarade Eli Domota qui sera jugé ce jeudi15 mars 2018 au tribunal de Point-à-Pitre en Guadeloupe.
  • Pour rappel, Eli Domota est convoqué « pour violence en réunion », suite à une plainte déposée par un cadre dirigeant de BMW, propriété du président du Medef de Guadeloupe. Cette plainte fait suite à une manifestation syndicale qui s’est tenue en avril 2016 au siège de BMW à Jarry/Baie-Mahault. Depuis 2009, ce sont quelques 108  délégués syndicaux de sa centrale qui ont été convoqués devant la justice pénale. Rapporté à  la  population française, c'est l'équivalent de 15 000 procès, donc cela représente une répression de masse.
  • Il s’agit donc bien d’une volonté manifeste de criminaliser l’action syndicale et de diaboliser les syndicats. L’USTKE a connu la  même situation en 2008-2009 au moment des conflits Carsud  et Aircal quand nos actions syndicales, nos manifestations furent diabolisées par l’appareil judiciaire colonial français avec la bénédiction du patronat local.
  • L’État et les patrons veulent faire appliquer sans  contestation, leurs réformes de refonte à la baisse des conventions  collectives,  faire  disparaître  le Code  du  travail, veulent abattre toutes les libertés fondamentales.
  • C’est la liberté syndicale, la défense des droits des travailleurs qui doivent selon la mission être muselées. Donc, l’USTKE s’oppose à cette mascarade organisée de facto qui tend à réduire à néant toute organisation syndicale indépendante.
  • Au nom des travailleurs de Kanaky, au nom  de la solidarité  ouvrière, au nom de la solidarité internationale entre peuples, au nom des syndicalistes opprimés, nous demandons à Madame Nicole Belloubet – Garde des Sceaux – Ministre de la Justice de tenir compte de notre appel à  la clémence voire l’abandon des poursuites judiciaires  vis-à-vis de notre camarade, frère, Eli Domota, secrétaire général de l'UGTG.
  •  
  • André Forest,
  • Président de l'USTKE
  •  
  • (Communiqué de l'USTKE paru le mercredi 14 mars 2018)
  •  

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

La PSNSE dénonce l'archarnement judiciaire à l'encontre d'Elie Domota

30 Nov 2018
  • Les syndicats CSC (Catalogna), CSS (Sardigna), LAB (Pays Basque), SAVT (Val d’Aosta), SLB (Bretagne), STC (Corsica), UGTG (Guadeloupe), USTKE (Kanaky), UGTM (Martinique) et CUT (Galice), tous membres de la PSNSE (Plateforme des Syndicats des Nations Sans Etat),...


> Lire la suite