lundi 19 novembre 2018

S Solidarités internationales

Notre Organisation syndicale apporte son soutien fraternel à la députée Karima Delli

  • « La députée écologiste Karima Delli gazée par les gendarmes sur le GCO », c’est ce qu’on peut lire sur le site internet de Reporterre, le quotidien de l’écologie. (Lundi 10 septembre, au soir, une manifestation a de nouveau eu lieu contre le projet d’autoroute GCO, près de Strasbourg. Les gendarmes ont fait usage de gaz lacrymogènes contre des élus et des députés européens. Karima Delli, députée écologiste, a été gazée en pleine figure. Alsace nature dénonce une  « violence d’Etat inacceptable »).
  • L’USTKE a appris avec stupéfaction les brutalités exercées à l’encontre de la députée Karima Delli qui était accompagné de José Bové à ce moment-là, député d’Europe Ecologie Les Verts (EELV). Elle a été aspergée de gaz lacrymogènes en début de semaine lors d’un rassemblement quelques heures après le début des opérations d’expulsion des anti-GCO (projet autoroutier) de la ZAD de Kolbsheim.
  • « Par rapport aux années 1990, il y a aujourd’hui une violence d’Etat très très préoccupante. Aujourd’hui, c’est la force brute », interpelle Maurice Wintz, président d’Alsace Nature, une association en pointe du combat contre le GCO.
  • L’USTKE apporte tout son soutien et souhaite un bon rétablissement à Karima Delli. Nous n’oublions pas son passage ici en Kanaky en janvier 2010 où elle avait accompagné une délégation d’élus venus de France en soutien, et ils ont réconforté nos camarades syndicalistes qui avaient été incarcérés injustement durant des mois suite aux conflits « Carsud » et « Aircal ».
  • L’USTKE reste attentive et rejette toutes formes de violences faites à l’encontre des hommes et des femmes qui œuvrent pour le bien de l’Humanité, et en l’occurrence aux personnes qui luttent chaque jour contre les projets d’envergure inutile et pour la sauvegarde de l’environnement.

  • Pour le Bureau Confédéral,
  • André Forest, 
  • Président de l'USTKE
  •  
  •  
  • (Source photo ci-dessus : J. Bové)

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

La lutte du peuple kanak continue ! Solidarité internationaliste !

12 Nov 2018
  • Les résultats du référendum organisé le dimanche 4 novembre en Kanaky sont désormais connus. Le « Non » l’a emporté avec 57 % des voix, la Kanaky restera sous le joug colonial français. Pourtant, les résultats dans les...


> Lire la suite