mardi 25 juillet 2017

I International

Egypte : manifestation pour la liberté syndicale, le 15 novembre 2012

Plusieurs syndicats égyptiens organisent une manifestation le 15 novembre. Le pouvoir exécutif égyptien qui détient, en l'absence de Parlement, le pouvoir législatif a annoncé par la voix du ministre de la main-d'œuvre, Khaled Al-Azhari, le maintien des amendements à la loi électorale introduits par l'ancienne centrale syndicale officielle. Ceux-ci vont avoir pour effets principaux de permettre au gouvernement, dans l'attente d'élections syndicales reportées pour six mois, de nommer directement plus de la moitié des dirigeants syndicaux et d'interdire la création de nouveaux syndicats dans les branches où il en existe déjà un. 

L'Union syndicale Solidaires apporte son soutien à la demande de nombreux syndicalistes indépendants et de militants des droits des travailleurs d'Egypte, à savoir, l'adoption de la loi sur les libertés syndicales, élaborée en mars 2011, qui autorise la création de syndicats indépendants. Celle-ci est aujourd'hui repoussée par le gouvernement des Frères musulmans comme elle l'était auparavant par le Conseil militaire. Les syndicats, en Egypte, comme ailleurs, doit pouvoir se constituer indépendamment du ou des partis politiques. C'est pour cela que se battent les syndicalistes indépendants d'Egypte et c'est la raison pour laquelle, l'Union syndicale Solidaires est et sera à leur côtés. 

(source : N° 52-Octobre 2012 Union Syndicale Solidaires - Commission internationale. www.solidaires.org)

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Le Réseau Sortir du Colonialisme demande l'abondon immédiat des poursuites contre Elie Domota

6 Juil 2017
  • Procès contre Elie Domota : abandon immédiat des poursuites !
  •  
  • Le Réseau Sortir du colonialisme affirme son soutien à Elie Domota, secrétaire général de l’Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe...


> Lire la suite