dimanche 30 avril 2017

A Actualité politique

Un espace de paroles initié par le RIN ce samedi 18 mars

  • Ce samedi 18 mars à la Maison des Syndicats, le Rassemblement Indépendantiste et Nationaliste (R.I.N.) veut donner un espace de paroles et d’échanges militant adressé aux forces vives du pays, aux indépendantistes, aux progressistes, aux responsables d’organisations politiques, syndicales ou religieuses. Un appel aux citoyens pour échanger et discuter sur les problématiques soulevées par les nationalistes depuis 2016.
  • Premier objectif de cette journée. « Présenter l’évolution des problématiques soulevée par le RIN depuis l’an dernier. Des milliers de kanak non-inscrits sur les listes électorales dont les 25 000 de statut civil coutumier. Il y a des milliers de citoyens abstentionnistes et la reconnaissance de la fraude électorale par le droit français. ». Le second point repose les « actions et les moyens à définir », afin de faire évoluer les problématiques dans un contexte d’échéances électorales nationales françaises, notamment les présidentielles et les législatives. Le troisième objectif, le RIN s’accorde à « mettre en perspective ces actions et les moyens dans un échéancier ». Une feuille de route pour 2017 en quelque sorte. « Combien de kanak quelque soit son statut civil, coutumier ou droit commun, ne pourra pas voter au référendum de 2018 ? », se posent-ils cette question les responsables du RIN, un questionnement qui revient à chacune de leur intervention médiatique. Cette problématique reste entière l’accordent-ils, et très peu de solutions en vue si ce n’est qu’ils ont la conviction que l’Etat français a décidé de ne pas la régler et de la reporter après les élections nationales !
  • Donc, toutes les personnes désireuses d'apporter son point de vue sur les questions soulevées sont invitées à rejoindre le mouvement ce samedi du côté de la Vallée-du-Tir.
  •  
  • Programme 
  • 9 heures : coutume d’accueil
  • 10 heures : présentation de l’état des lieux par le RIN
  • - Information de la Commission Politique et Citoyenneté et de l’émission « Vue du Bateau » devenue « Nation de Demain »
  • - Information de la « Voie du FLNKS »
  • - Intervention des formations politiques
  • 12 heures : pause déjeuner
  • 14 heures : présentation de la synthèse des interventions
  • 14 h 30 : échanges et débats ...
  • 17 heures : présentation de la synthèse finale et adoption de la feuille de route pour 2017.
  • 18 heures : fin et coutume d’au-revoir
  •  

  • Commission administrative spéciale (C.A.S) 
  • « On ne  fait pas la révision des listes mais on étudie seulement des dossiers pour de nouvelles inscriptions », affirme-t-on. Et pourtant la C.A.S est une instance permettant la révision des listes : soit pour une inscription des personnes remplissant les conditions d’admission ou soit pour une radiation des personnes. Donc, celles-ci ne remplissent pas les conditions lui permettant d’être sur la liste générale.
  • Dans un courrier reçu de la part de l’Etat, de son représentant : Mr Lataste parle « communauté kanak » et ne parle pas de « peuple kanak ». Quand on émet « le droit à l’autodétermination, on parle de peuple et non de communauté », soulève-t-on.
  • 4000 courriers ont été envoyés par l’Etat afin d’inviter les gens à aller s’inscrire sur les listes électorales. Mais la Commission Politique et Citoyenneté s’interroge sur la sincérité de l’Etat. Selon elle, 11 000 personnes de plus de statut civil coutumier auraient dû recevoir aussi un courrier mais ce n’est pas le cas !
  •  
  • Objectif du RIN
  • « 2018, c'est possible ! », si les conditions suivantes sont réunies :
  • 1- L'unité
  • 2- L'inscription de tous les kanak sur la liste référendaire
  • 3- La mobilisation générale au moment du vote
  •  

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Le PCQ interpelle les autorités internationales sur le conflit en Syrie

12 Avril 2017
  • Au nom du comité exécutif central du PCQ (Parti Communiste du Québec), André Parizeau, le chef du PCQ communique sur leur position concernant le conflit en Syrie, le "bourbier syrien" qui devient un évènement très préoccupant...


> Lire la suite