mercredi 23 aot 2017

A Actualité syndicale

Fin du conflit à la mairie de Houaïlou : les huit agents reclassés

  • Après 45 jours * de conflit entre notre Organisation syndicale et la mairie de Houaïlou, un protocole d’accord a été signé entre les deux parties le vendredi 16 juin. Une médiation de la Direction du travail a été nécessaire et a pu se faire dès le 29 mai dernier, et durant quinze jours les négociations ont finalement abouti au reclassement des huit camarades travaillant dans les différents services de la mairie. Réactions.
  •  
  • Au moment de la négociation à la DTE, le vendredi 16 juin. Nos représentants syndicaux : Thierry Leberre, 3ème vice-président, André Forest, président de l'USTKE, André Elia, secrétaire fédéral de la Fonction Publique, Adrien Eurimindia, délégué syndical STKE ; et les représentants de la commune, Pascal Sawa, maire de Houaïlou et Guy Solal, secrétaire général. (De gauche à droite). 
  •  
  • « Nous en sortons satisfaits car l'essentiel a été atteint conformément au cahier de revendications déposé le 18 avril dernier. Le reclassement des huit agents a été finalement acté. Exemples : certains agents passent d’OP3 à AMG 4 ou d’OP2 à OP3. ... il a été acté la création d’une commission de travail paritaire entre nos représentants syndicaux et la direction communale pour traiter des points qui nous divergent. Mais le plus gros du travail, c’est le suivi des points du protocole d’accord signé. Des évaluations vont être faites d’ici le courant des mois de juillet-août avec la mise en place des E.A.E (Entretiens Annuels d’Echanges). A la suite, un plan de formation sera élaboré et présenté au Comité d’Entreprise vers le mois de novembre 2017. Ce point concerne des formations au recyclage des métiers. La commune a déjà commencé un travail d’actualisation des fiches de postes des agents, et elle s’est engagée à le faire d’ici fin 2017 », indique André Elia, secrétaire fédéral de la Fonction Publique.
  •  
  • Adrien Eurimindia, délégué syndical STKE/Mairie de Houaïlou, au moment de la signature du protocole d'accord. 
  •  
  • « On a repris le travail le lundi 19 juin 17. On va former une équipe de travail entre nous, c’est-à-dire les responsables syndicaux le RH et le secrétaire général de la mairie pour le suivi du protocole », ajoute Adrien Eurimindia, délégué syndical STKE/Mairie de Houaïlou, au poste d’ouvrier du bâtiment au service technique. Une commission de suivi du protocole d’accord va donc fixer un calendrier de réunions. « Une première rencontre se tiendra entre nous, dès la semaine prochaine mais je n’ai pas encore de date », précise le délégué syndical. « Nous avons presque tout obtenu sauf le cas de deux camarades qui n’ont pas eu leur CDI. Ils vont rester en CDD », ajoute-t-il, et ce point sera porté au tribunal du travail par les concernés avec le cabinet d'avocat Lexnea qui suit les dossiers pour le compte de l'USTKE. Concernant le départ du secrétaire général qui avait été demandé par la section syndicale STKE dès le début du conflit : il a été acté que celui-ci poursuivra ses missions jusqu’à la prochaine mandature. Et l'indemnisation des jours de grève a fait l'objet d'âpre discussion avec un accord de principe acté selon la règle des trois tiers **. 
  •  
  • L'activité dans les différents services a repris normalement dès le début de la semaine.
  •  
  • (*) : Lire article paru le 24 avril 2017.
  • (**) : 1/3 à la charge de l'employeur, 1/3 sur les congés, 1/3 sur les retenus sur salaires à raison de 2 jours/mois. 
  • (Source : Photos D.R)
  •  

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Le Réseau Sortir du Colonialisme demande l'abondon immédiat des poursuites contre Elie Domota

6 Juil 2017
  • Procès contre Elie Domota : abandon immédiat des poursuites !
  •  
  • Le Réseau Sortir du colonialisme affirme son soutien à Elie Domota, secrétaire général de l’Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe...


> Lire la suite