vendredi 15 novembre 2019

A Actualité syndicale

Le CCEOP avec ses formations

  • Les formations ont commencé en milieu d’année mais depuis près deux mois, elles ont pris une vitesse de croisière selon l’équipe des formateurs qui doivent répondre aux différentes attentes formulées par les fédérations ou les sections syndicales.
  • L’équipe du Centre Confédéral d’Education Ouvrière et Populaire, dirigée par Fidel Malalua, en charge de la Formation syndicale au sein de l’USTKE, s’est activée ces dix dernières semaines pour dispenser des formations aux adhérents, aux élus des Comités d’Entreprises & du CHSCT, aux délégués du personnel, aux délégués syndicaux, aux responsables de fédérations voire aux représentants des sections syndicales STKE.
  • Deux coopérations effectives sont à saluer avec la participation de l’Institut des Relations Sociales avec sa directrice Laure Charlier, et du cabinet Secafi du groupe Alpha avec l’œil expert de Yodith Pastor. Ce n’est pas moins de six modules qui ont été dispensés par le CCEOP depuis le 21 juin avec des fréquences alternées entre 2 à 3 voire 4 selon la périodicité, la disponibilité des formateurs et du personnel encadrant qui, rappelons-le, sont tous des bénévoles pour effectuer ce travail, «  de recherche de contenus, d’organisation de planning, de s’accorder avec le calendrier prévisionnel du Bureau confédéral, de répondre aux attentes des stagiaires qui sont passés par notre centre de formations », indique Fidel Malalua.
  • Des exemples : Le module « Etre adhérent de l’Ustke » est proposé à quatre dates différentes dans cette seconde moitié de l’année ; Le module « Stage de Base », il y a quatre dates dont deux jours pleins effectifs qui ont été dispensés les 24 et 25 juillet derniers,  et quant à la prochaine formation, elle se déroulera en province Nord, les 17 et 18 octobre ;  Le stage intitulé la « Négociation Annuelle Obligatoire », un module très prisé par les responsables syndicaux se voit aussi formuler à trois reprises. Un premier a déjà été fait les 1er et 2 août derniers, les suivants seront donnés les 12 et 13 septembre à Nouméa, et les 05-06 novembre à Koné.
  • Revenons à la semaine dernière, soit du 27 au 30 août, un stage de quatre jours intenses recentré sur la formation des élus du C.E et/ou des délégués syndicaux STKE qui ont eu ou auront à connaître les modalités, le mode de fonctionnement des comités d’entreprises. Dans ce cadre, un module spécifique «  Le C.E face à une restructuration » lié au contexte actuel de crise économique a été également proposé à la dizaine d’inscrits au deuxième jour de formation. Celle-ci, qui se voulait interactive, a été menée par Yodith Pastor. A savoir les différents types de restructurations ou de réorganisations : la baisse d'activité et les difficultés économiques sérieuses de l'entreprise ; la perte d'un grand client ou de contrat ; performances/résultats en dégradation ; l’évolution des métiers ou mutations technologiques auxquelles l'entreprise doit faire face ; l’optimisation des ressources humaines ; et la cessation totale et définitive de l’activité de l’entreprise quand elle n’est pas due à une faute de l’employeur.  Ces mêmes données ont été reformulées sous un autre angle mais dont les motifs restent les mêmes concernant la formation dénommée «  Faire face aux licenciements économiques » donnée en début de semaine, le  lundi 2 septembre au siège syndical. Elle avait été adressée en priorité aux secrétaires généraux de fédérations et à leurs adjoints. « Trente-et-une personnes, tous les secteurs étaient représentés. Une salle archicomble. Il nous a manqué une heure voire deux heures pour les jeux de rôles afin de les mettre en situation de négociations avec une équipe de direction et une équipe d’instance du C.E », précise Yodith Pastor, très satisfaite de la participation des responsables syndicaux.
  • Le jeudi 29 & le vendredi 30 août, ces deux derniers jours de formations ont été assurés par Laure Charlier, où les modalités d’ordre juridiques ont été vus en profondeur, notamment les conditions de mise en place et la suppressions du C.E, la composition et l’élection du CE, les moyens de fonctionnement (financiers et humains), les heures de délégation, l’utilisation de ces heures, les commissions obligatoires du C.E etc … Deux journées également très intenses pour la vingtaine de stagiaires qui ont, en partie, regretté ne pas avoir eu d’exercices pratiques. L’équipe du CCEOP verra dans son calendrier prévisionnel de 2020 s’il sera nécessaire d’ajouter une journée supplémentaire à la formation théorique.
  •  
  • Les prochains stages
  • Les 12 et 13 septembre « NAO », salle H.Krasucki à Nouméa
  • Le 14 septembre « Etre adhérent de l'USTKE », salle Au Pitiri à Koné
  • Le 10 octobre « Etre adhérent de l’USTKE », salle H. Krasucki à Nouméa
  • Les 17 et 18 octobre « Stage de base » en province Nord
  • Le 4 novembre «  Etre adhérent de l’USTKE » en province Nord
  • Les 05 et 06 novembre «  NAO »  en province Nord
  • Le 02 décembre «  La négociation collective », salle H. Krasucki à Nouméa
  •  
  • Quelques chiffres
  • - Inscrits : 162 stagiaires
  • - Présents : 133 stagiaires
  • - Coût global 763 111 francs CFP déjà engagés depuis le 21 juin 2019
  •  
  •  Le nombre de participants par fédération :
  • - Industrie =16
  • - Mine & Carrières = 31
  • - Commerce= 37
  • - BTP = 8
  • - FPIPA = 1
  • - Energie = 0
  • - Enseignement = 4
  • - Fonction Publique = 11
  • - Banque = 2
  • - THT= 13
  • - Port & Dock = 6
  •  
  • Stage du 21 juin 2019 au siège syndical à Nouméa - Module : " Etre adhérent de l'USTKE ". (Photo : CO-USTKE)
  •  

  • Stage du 12 juillet au local de notre Organisation syndicale à Koné - Module : " Etre adhérent de l'Ustke ". (Photo : D.W.)
  •  

  •  Le groupe de stagiaires du 15 juillet - Module " Délégué du personnel ". (Photo : C.O-USTKE)
  •  

  • Le groupe de stagiaires du 1er et 2 août - Module " Négociation Annuelle Obligatoire ". (Photo : C.O-USTKE)
  •  

  • Stage du 27 août - Module " Le Comité d'Entreprise " dispensé par Fidel Malalua, le chargé des formations au Centre Confédéral d'Education Ouvrière et Populaire. (Photo : C.O-USTKE)
  •  

  • Stage du 28 août avec l'intervention de Yodith Pastor de Sécafi Alpha (à gauche) - Module " Le C.E face à une restructuration ". (Photo : C.O-USTKE)
  •  

  • Le groupe des stagiaires des 29 & 30 août - Module " Le Comité d'Entreprise " avec l'intervention de Laure Charlier (au centre avec un haut blanc) directrice de l'Institut des Relations Sociales en Nouvelle-Calédonie. (Photo : C.O-USTKE). 
  •  
  • Stage du lundi 2 septembre - Module " Faire face aux licenciements économiques ".  Yodit Pastor du cabinet d'expertise Sécafi Alpha est intervenue dans ce stage adressé essentiellement aux responsables de fédérations. 31 personnes ont assisté à ce stage. (Photo : D.W.)
  •  

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Un premier coup d'arrêt

6 Avril 2019
  • Les dérives autoritaires du gouvernement sanctionnées 
  •  
  • Le Conseil Constitutionnel a rendu sa décision hier (*) en jugeant inconstitutionnelle l’une des mesures emblématique les plus contestée : les interdictions...


> Lire la suite