jeudi 13 décembre 2018

A Actualité syndicale

Mouvement de grogne devant Carrefour, Champion, Super Arizona

  • « Les rencontres et les discussions qui ne mènent à rien !  Des solutions intermédiaires qui ne mènent à rien ! Si ce n’est encore enfoncer le gouffre dans lequel nous sommes ! », ces exclamations en disent long sur le mouvement de grogne de ce matin devant les enseignes de Carrefour à Koutio, de Champion à Magenta, d’Arizona à La Coulée. Une action menée conjointement par trois sections syndicales STKE : Carrefour, les succursales de Champion et Super Arizona. Plus d’une centaine d’adhérents USTKE ont quitté leur poste de travail ce matin en signe de protestation.
  •  

  • L’objectif annoncé : « interpeller le PDG », Mr Buhagiar qui gère les trois enseignes cités précédemment. Pourquoi cette mobilisation devant l'hypermarché de Koutio ? « On demande des moyens humains, on veut des embauches dans la durée. Depuis plus de 5 ans, on ne remplace plus les CDI. Plus de 50 CDI (contrat à durée indéterminée) n’ont pas été remplacés », soutient Georges Wélépane, délégué syndical STKE à Carrefour. La précarité des salariés en contrat à durée déterminée (CDD) est dénoncée par les sections syndicales STKE. Des expertises sont faites, et elles ne montrent pas une « crise économique » du secteur, selon les mécontents. « On demande aussi qu’ils ne touchent pas à nos acquis et surtout pas à n’importe quel prix », indique-t-il en expliquant que le dernier point concerne le volontariat durant la veille des fêtes. « Les employés voulant travailler le 24 et le 31 décembre, on exige que cela soit fait sur la base du volontariat », et « cette demande avait été évoquée en NAO* », rappelle-t-il.
  •  

  •  A 11 h 30, les employés ont repris leur poste de travail après une matinée de protestation devant les différents enseignes du Grand-Nouméa.
  •  
  • (*) NAO : Négociation Annuelle Obligatoire
  •  

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

La PSNSE dénonce l'archarnement judiciaire à l'encontre d'Elie Domota

30 Nov 2018
  • Les syndicats CSC (Catalogna), CSS (Sardigna), LAB (Pays Basque), SAVT (Val d’Aosta), SLB (Bretagne), STC (Corsica), UGTG (Guadeloupe), USTKE (Kanaky), UGTM (Martinique) et CUT (Galice), tous membres de la PSNSE (Plateforme des Syndicats des Nations Sans Etat),...


> Lire la suite