mercredi 21 août 2019

A Actualité syndicale

Non au vote du package de 4 projets de loi !

  • Une intersyndicale (USTKE - USOENC - COGETRA - F.O) unissant des salariés de la fonction publique se mobilise devant le congrès aujourd'hui, notamment les adhérents de la Fédération de la Fonction Publique USTKE qui dénoncent entre autre le projet de loi sur la fusion de deux fonctions publiques. " Nous dénonçons une diminution de pouvoir de recrutement des maires. Collectivité de proximité donc connaissant parfaitement ses administrés et les problématiques liées à l'organisation et fonctionnement de sa commune, le maire est à même de recruter à son niveau. "
  • Cette manifestation se fait sur un fond de désaccord face au vote du package sur le projet de réforme de la fonction publique dont la Fédération des Fonctionnaires approuve une bonne partie de ces points, et que l'intersyndicale rejette et dénonce fermement, préférant la reprise des discussions avec les élus politiques. 
  • Autres points d'achoppements qui sont dénoncés ouvertement par nos responsables syndicaux : - " Le projet de loi portant sur les contractuels " dont les rémunérations sont payés à indices, c'est une avancée positive mais les nouveaux contractuels dès l'application du texte n'auront plus le droit au congé unique. Le congé de longue durée n'existe pas contrairement aux fonctionnaires. 
  • - " Le projet de loi sur les IRP (Instances Représentatives du Personnel) ". La mise en place des CTP (Commission Technique Paritaire) substituera les élections des Délégués du Personnel et du Comité d'Entreprise. Ce qui aura pour conséquence : deux réunions par année, et donc beaucoup de choses vont passer sous le nez des syndicats. Et comment va-t-on suivre l'Emploi Local etc ... contrairement à la tenue des réunions mensuelles des DP et CE. 
  • - " Le projet de loi sur le droit syndical ". La mise en place d'une formule de calcul pour les DAS (Décharges Activités de Services) liées aux taux de représentativité de chaque organisation syndicale. Donc très favorable aux syndicats majoritaires dans la fonction publique car ils pourraient obtenir plus d'une trentaine de permanents. Qui paiera tout ça ? Les élus DP vont perdre des moyens sur leur délégation prévue par le code du travail. 
  •  

  • Ainsi l'intersyndicale dénonce le vote du package, de 4 projets de loi pour un seul vote.
  • " Tout n'est pas à jeter ", selon les syndicats en mouvement contre cette réforme mais celle -ci va trop vite, " la soumettre au vote avant les échéances électorales, c'est inacceptable ", avance la Fédération de la Fonction Publique USTKE. 
  •  

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Un premier coup d'arrĂȘt

6 Avril 2019
  • Les dérives autoritaires du gouvernement sanctionnées 
  •  
  • Le Conseil Constitutionnel a rendu sa décision hier (*) en jugeant inconstitutionnelle l’une des mesures emblématique les plus contestée : les interdictions...


> Lire la suite