lundi 19 novembre 2018

A Actualité syndicale

Une logistique à toute épreuve

  • Rencontre avec Mathieu
  •  
  • C’est le cœur de l’organisation de ce XVIème congrès de l’Ustke. Depuis un mois complet, la commission logistique est sur les starting-block. Elle est à l’initiative de l’organisation et de l’agencement de ce rassemblement à Kowé Kara. Rencontre avec Mathieu Kotopeu, membre de la commission (à gauche sur la photo ci-dessous) avec ses camarades, Emile (au milieu), Augustin (polo rouge au centre), Gilles (à droite tee-shirt noir). 
  •  

  • Des petites mains qui font de grandes choses. Les lunettes noires au visage, attentif aux moindres détails, Mathieu Kotopeu (à gauche ci-dessus), est l’une des pièces maitresses de l’organisation de ce congrès. Le jeune camarade originaire de Païta, ne laisse rien au hasard. « On doit être visible », confie le délégué du personnel de la société Saint-Vincent, « quand on a besoin d’aide que ce soit à la cuisine ou l’agencement de la salle de réunion. Nous devons automatiquement répondre présent », poursuit-il. Plus d’une vingtaine de camarade participe à l’organisation de ce rassemblement triennal.
  • Son engagement au sein du syndicat, il le doit aux anciens. « Ce sont ces hommes et ces femmes qui se sont battus pour lutte de notre pays et des salariés », indique le jeune syndicaliste, bien déterminé à poursuive le combat. Il y a trois ans, il adhère au syndicat. Son accession au sein de l’entreprise est fulgurante et très vite, il est élu délégué du personnel et membre du comité d’entreprise sous la bannière de l’Ustke à l’occasion des élections professionnelles. « A chaque appel de notre syndicat, je réponds toujours présent ne serait-ce pour monter les chapiteaux », renchérit le jeune adhérent.
  • Depuis le début de l’année, l’Ustke a mis en place la commission logistique. Fidel Malalua, le 4ème vice-président de notre Organisation syndicale est à la tête de cette nouvelle entité voulue par le Bureau confédéral et le Parti Travailliste. « Cette commission est représentée par un membre de chaque fédération », confie Mathieu Kotopeu, « l’objectif est d’organiser au mieux l’agencement et l’organisation des évènements ». Depuis un calendrier de rendez-vous a été mis en place. « Ça marche vraiment », avoue le jeune homme, « on est mieux préparé et la coordination sur le terrain est efficace. Auparavant, c’était difficile surtout que la plupart du temps dans ce genre d’organisation, on retrouvait les mêmes en amont du rendez-vous jusqu’à la fin ». Le temps de la pause fini. Le délégué du personnel de Saint-Vincent vaque à ces occupations avec cette motivation qui le caractérise et le plaisir d’accomplir sa mission au sein de notre Organisation syndicale.
  •  
  •  (Texte & Photos : C.W.)
  •  

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

La lutte du peuple kanak continue ! Solidarité internationaliste !

12 Nov 2018
  • Les résultats du référendum organisé le dimanche 4 novembre en Kanaky sont désormais connus. Le « Non » l’a emporté avec 57 % des voix, la Kanaky restera sous le joug colonial français. Pourtant, les résultats dans les...


> Lire la suite