dimanche 19 novembre 2017

B B.C

Soyons tous solidaires plus que jamais pour ce 1er Mai 2016 !

Le thème principal des 1er Mai demeure la fête de tous les travailleurs et l’USTKE est la seule organisation syndicale sur le territoire à commémorer tous les ans comme il se doit cette journée internationale de lutte et de solidarité des travailleurs. C’est aussi l’occasion de se souvenir que tous les acquis sociaux pour le bien des travailleurs et pour la dignité humaine de par le Monde, ont nécessité la solidarité, la mobilisation et la lutte de la classe ouvrière. C’est également un moment pour rendre hommage à ces générations de travailleurs qui nous ont précédés et auxquels nous devons l’essentiel des acquis qui sont les nôtres aujourd’hui. Nous avons le devoir de préserver cet héritage. La lutte s’est faite, et se fait encore dans la difficulté, du fait de l’oppression d’un système qui invente et réinvente des mécanismes d’exploitation de l’homme par l’homme, toujours aussi vicieuse, pour inlassablement essayer d’anéantir la résistance que nous représentons, nous syndicalistes et révolutionnaires dans l’âme pour une meilleure équité sociale. L’USTKE s’inscrit comme le seul syndicat, qui œuvre dans cette perspective d’éradiquer ce système capitaliste avec son projet de société, pour donner à l’homme la vision que d’autres Mondes sont possibles. Avant de parler, Vie chère, Fiscalité, TGC et autres … Le rééquilibrage pour l’accès des jeunes KANAK aux postes à responsabilité dans ce monde Calédonien du travail en plein essor, demeure la bataille fondamentale, le droit légitime qu’il faut faire valoir dans tout le PAYS, au-delà de ses frontières et dans toute la classe politique et socio-économique, néocalédonienne. Thème renforcé et revendiqué haut et fort au lendemain de notre congrès de Drehu, Lifou 2015 qui a fait l’objet d’une motion proposant notamment une journée de mobilisation centrée sur cette problématique. Force est de constater que les politiques de formation et d’emploi en matière de rééquilibrage sont un échec alors que se profile la première consultation référendaire pour l’accès du Pays à la pleine souveraineté prévue fin 2018. Les injustices sociales envers le peuple Kanak et plus particulièrement les jeunes n’ont fait qu’empirer. L’apartheid social peut se vérifier chaque jour. Nos jeunes sont laissés pour compte et croupissent au Camp Est au lieu d’être au travail. Les kanak diplômés sont écartés des postes à responsabilité sous prétexte de l’inexpérience ou de leur jeunesse. Voilà le bilan de l’Accord de Nouméa !! Aujourd’hui encore, l’USTKE réaffirme son engagement pour l’accession à la pleine souveraineté de KANAKY et apporte son soutien au Mouvement Nationaliste Kanak dans sa démarche à dénoncer la fraude électorale organisée et légalisée pour faire capoter le référendum de 2018. Des flux migratoires incessants, des inscriptions à volonté sur les listes électorales…. Voilà encore le bilan de l’accord de Nouméa !!! Travailleurs, mobilisons-nous pour donner un sens à la justice sociale et au destin commun. En cette terre de KANAKY, l’USTKE appelle ses adhérents, ses militants, la population pour la traditionnelle marche du 1er Mai dans les rues de Nouméa. Soyons nombreux pour se souvenir ensemble des sacrifices consentis par les Anciens et se rappeler que l’exploitation existe aussi dans notre Pays et que le combat pour l’émancipation des travailleurs reste plus que jamais d’actualité.

Rendez-vous à 07h30 devant le siège de l’USTKE-Vallée du Tir. Après-midi festif autour d’un plateau musical et restauration sur place jusqu’à 20 heures.

Le Bureau Confédéral

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Catalogne : courage et détermination face au pouvoir centralisateur de Madrid

8 Nov 2017
  • Depuis le 1er octobre, la Catalogne, a « gagné le droit d'avoir un Etat indépendant sous la forme d'une République », a déclaré Carles Puigdemont, le chef du gouvernement catalan.
  • Donc depuis plus d’un mois, le peuple catalan est...


> Lire la suite