dimanche 17 fvrier 2019

S Solidarités internationales

La PSNSE dénonce l'archarnement judiciaire à l'encontre d'Elie Domota

  • Les syndicats CSC (Catalogna), CSS (Sardigna), LAB (Pays Basque), SAVT (Val d’Aosta), SLB (Bretagne), STC (Corsica), UGTG (Guadeloupe), USTKE (Kanaky), UGTM (Martinique) et CUT (Galice), tous membres de la PSNSE (Plateforme des Syndicats des Nations Sans Etat), dénoncent l’acharnement judiciaire que subit notre camarade syndicaliste Elie DOMOTA, Secrétaire Général de l’Union Générale des Travailleurs de Guadeloupe.
  •  
  • Après 2 renvois et le retrait de la plainte de la victime présumée, il lui est reproché des violences à l'encontre d'un dirigeant de la concession automobile BMW de Jarry en avril 2016. Après le rappel des faits et le visionnage d'une vidéo de surveillance, le ministère public a requalifié l'infraction avant de requérir une peine d'amende de 2500€ dont 1500€ avec sursis. Elie DOMOTA est condamné au versement d’une amende de 300 euros sur un dossier complètement vide.
  •  
  • Le procès en appel est prévu pour le mardi 18 décembre prochain, nous réaffirmons notre solidarité pleine et entière et nous demandons simplement et logiquement la relaxe pour notre camarade ELIE DOMOTA.
  •  
  • STOP à la REPRESSION ANTI-SYNDICALE !!!

  • STOP à la JUSTICE d’EXCEPTION !!! 
  •  
  • PA mannyé sendikalis, sendikalis pa kriminèl !!! 
  •  
  • Le 26 novembre 2018
  •  

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Déclaration du Comité Confédéral National : ensemble pour gagner, le 5 février 2019 grève nationale de 24h

4 Fév 2019
  • Depuis de nombreux mois, les salarié-es, les retraité-es, les privé-es d’emploi et la jeunesse se mobilisent dans notre pays. Depuis la fin de l’année 2018, le mouvement dit des Gilets jaunes mobilise les attentions et révèle un regain de...


> Lire la suite