dimanche 24 septembre 2017

S Solidarités internationales

La grève interprofessionnelle et nationale pour le retrait du projet de loi Travail

L'Union Syndicale Solidaires appelle à la grève le 26 mai 2016. Grèves, manifestations, blocages ... Dans leur bulletin n° 10 du 19 mai dernier, le syndicat veut mobiliser davantage comme pour les autres journées de mobilisation intense partout en France.

Des grèves reconductibles ont démarré Dans le secteur ferroviaire, les raffineries de pétrole, le transport routier, des grèves reconductibles ont démarré cette semaine. Outre ces secteurs professionnels nationaux, localement il y a des grèves dans bien d’autres entreprises (dans le commerce, la construction, l’industrie, la poste, le secteur culturel, la santé, les ports, etc.). L’intersyndicale de la Fonction publique (CGT, FO, Solidaires, FSU) parle aussi de grève reconductible. Les manifestations du 19 mai ont rassemblé des centaines de milliers de personnes. Des rassemblements Nuit debout se tiennent partout en France. Des actions de blocage sont menées dans de nombreuses villes. Le projet de loi Travail est massivement rejeté par la population Contrairement à ce que raconte la propagande patronale gouvernementale, le mouvement ne faiblit pas. Mais il n’est pas encore suffisamment fort pour gagner. C’est l’enjeu des prochains jours. On ne lâche rien ! Unité pour gagner ! Nous ne tomberons pas dans le piège de la division syndicale : oui, il est dommage que la fédération CGT ait combattu la reconduction de la grève à la SNCF au-delà de jeudi, mais c’est une autre fédération CGT qui est à l’origine du blocage de 7 des 8 raffineries depuis ce même jour. L’Union syndicale Solidaires s’appuie sur l’intersyndicale nationale qui rassemble CGT, FO, Solidaires, FSU et des mouvements de jeunesse, sur les intersyndicales locales qui sont souvent plus larges, sur l’appel « On bloque tout ! » lancé par des syndicalistes CGT, Solidaires, CNT-SO, CNT, FO, LAB, CFDT, ou encore sur les Nuit debout. L’Etat est violent et réprime L’Union syndicale Solidaires dénonce une nouvelle fois les violences policières et la répression (arrestations et gardes à vue) envers les manifestants et les manifestantes, et aussi envers les organisations syndicales : après le saccage des locaux CNT à Lille il y a quelques semaines, hier *le local de Solidaires Ille-et-Vilaine qui a été perquisitionné ! Le 26 mai, avant et après, on continue, on renforce la grève ! L’intersyndicale nationale interprofessionnelle appelle à une nouvelle journée de grève et de manifestations le jeudi 26 mai. Sans attendre une semaine de plus, l’Union syndicale Solidaires soutient tous les salariés déjà en grève reconductible et appelle à renforcer ce mouvement partout où c’est possible. Il en est de même pour la manifestation nationale du 14 juin : pour l’Union syndicale Solidaires, il ne s’agit pas d’en faire la perspective d’un enterrement du mouvement ; au contraire, en étendant et renforçant la grève, donnons-nous les moyens que ce soit la manifestation fêtant l’abandon du projet de loi Travail et qui aidera à imposer nos propres revendications et non plus celles des patrons ! Plus vite nous frapperons fort et bloquerons l’économie et les profits des patrons et actionnaires, plus vite nous gagnerons !  

NDLR (*) : 18 mai 2016

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Solidarité avec les travailleurs et les peuples touchés par le cyclone Irma

11 Sept 2017
  • Les Organisations CGTG, FO,UNSA, SUDPTT GWA, UGTG, KDLO, DLONOWBASTE, TRAVAYE E PEYIZAN, SPEG, MOUVMAN NONM, LKP, DOUBOUT POU DLO AN NOU, SPA :
  •  
  • - Apportent leur pleine et entière solidarité aux Travailleurs et aux Peuples de l’ensemble des
  • îles...


> Lire la suite