lundi 19 novembre 2018

S Solidarités internationales

Les appels à la mobilisation des travailleurs en Guadeloupe

  • Les organisations syndicales (CFTC – CGTG – FAEN/SNCL – FO –FSU –SOLIDAIRES GUADELOUPE –SPEG –SUD PTT GWA –UGTG –UNS ) de Guadeloupe ont appelé  leurs adhérents, leurs sympathisants, les guadeloupéens à participer activement au meeting du vendredi 27 avril, au défilé du mardi 1er mai et à la grève du jeudi 3 mai. Objectif : dénoncer les agissements du patronat. 
  •  
  •                                              --------------------------------------------------------------
  • WOULO POU 1ÉMÉ 2018
  • 3 MÉ 2018 NOU AN GRÈV
  • TRAVAYÈ-JENN -CHOMÈ-RÈTRÉTÉ,
  • GWADLOUP MALAD : PA NI DLO - PA NI TRAVAY - PA NI LOPITAL -NOU PWAZONNÉ - NOU MÉ
  • PRIZÉ - NOU LISANSYÉ - NOU KONDANÉ ...
  • DOUBOUT !!! ANSANM ANSANM POU NOU SOVÉPÉYI- LA Camarades, Travailleurs, Pèp Gwadloup, LAGÈ DÉKLARÉ !
  •  
  • Jòdi-la, c’est véritablement la mort annoncée des Travailleurs de GUADELOUPE ! Le patronat a un droit de vie et de mort sur l’ensemble des Travailleurs :
  • - Refus systématique de négocier en branche professionnelle,
  • - Dénonciation des accords d’entreprise,
  • - Piétinement des accords BINO,
  • - Mise en place de ruptures conventionnelles collectives,
  • - Licenciements abusifs multipliés,
  • - Non application de la réglementation en matière de sécurité et de santé PUBLIC comme PRIVÉ, c’est une véritable guerre contre les travailleurs, contre les libertés syndicales, contre les organisations  syndicales  qui  se  battent  pour  la  protection  et le  respect  des  travailleurs,  contre  les  libertés fondamentales.
  • TI- MOUN AN NOUAN LARI-LA :
  • => 796 postes d’enseignants ont été supprimés entre 2008 et 2017,
  • => Nombre de postes insuffisant à l’Université,
  • => 60% des jeunes de moins de 25 ans sont sans travail,
  • => 1200 à 1500 enfants sortent du système scolaire, chaque année, sans formation ni qualification.
  • PA NI DLO :
  • => 60% de l’eau produite disparait à cause de la vétusté des canalisations.
  • => Les unités de production sont obsolètes ou sous dimensionnées.
  • => Les résultats des analyses du contrôle sanitaire des eaux démontrent que l’eau qui coule dans nos robinets nous empoisonne lentement... mais sûrement.
  • PA NI TRANSPÒ :
  • => Les Guadeloupéens restent aux abords des routes à attendre pendant des heures.
  • PA NI LOPITAL :
  • => L’incendie survenu à l’étage technique le 28 novembre 2017 a complètement démantibulé le CHU,o
  • Le circuit de prise en charge des urgences est disloqué,o Les urgences vitales et urgences chirurgicales sont en péril, o Les médicaments et autres dispositifs sont en manque, o Les travailleurs ainsi que les patients évoluent dans un milieu « contaminé»...../...
  • NOU MÉ LÉ ! GWADLOUPÉYEN AN DANJÉ !
  • Il nous appartient, de prendre en main notre avenir ! Plus que jamais, la mobilisation de tous est nécessaire.
  • Et pourtant, après 44 jours de grève et de mobilisation en 2009, l’État, les Collectivités, les élus et le patronat
  • avaient signé des engagements.
  • Aujourd’hui, le patronat, les élus, l’État renient leur signature. Dans le même temps, la justice française, au service
  • du patronat, poursuit les syndicalistes et diabolise l’action syndicale.
  • Ainsi, depuis 2009, ce sont plus de 108 syndicalistes qui ont été convoqués devant la justice française.
  • ON KONPLO OSÉRYÉ !
  • L’objectif étant bien sûr de criminaliser l’action syndicale et de terroriser  tous  ceux  qui essaient de résister et de se battre !
  • 3 MÉ : NOU AN GRÈV POU RACHÉ :
  • => L’ouverture de négociations de branche dans tous les secteurs d’activité notamment sur les
  • qualifications, la  classification, la rémunération, l’emploi et la formation ;
  • => L’Application de l’Accord LKP du 04 Mars 2009 notamment sur :
  • - Les  dispositions relatives au plan d’urgence pour l’emploi et à la formation des jeunes ;
  • - Le droit à un parcours  scolaire  et  universitaire d’excellence
  • - Le transport collectif ;
  • - Le traitement des déchets ;
  • - La gestion de l’eau ;
  • - L’arrêt de la pwofitasyon sur les prix ;
  • - La santé et la lutte  contre les maladies chroniques ;
  • - La protection sociale ;
  • => L’application pleine et entière de l’Accord BINO du 26 février 2009 ;
  • => Le respect de tous les Accords ;
  • => L’arrêt de la répression anti syndicale ;
  • => La reconnaissance du fait syndical Guadeloupéen ;
  • => L’arrêt des licenciements et la réintégration des salariés licenciés ;
  • => Le droit au travail des guadeloupéens en Guadeloupe ;
  • => Le respect des libertés syndicales, des instances représentatives du personnel et des organisations de travailleurs ;
  • =>  La défense du service public de l’éducation, de la santé, de la Poste, etc....;
  • =>  La défense des droits et acquis des travailleurs ;
  • => L’annulation des lois d’indemnisation des esclavagistes et la restitution des biens et des terres.
  • =>  Le droit à la vie !
  •  
  •  ANSANM NOU KA LITÉ, ANSANM NOU KÉ GANNYÉ !
  •  
  • CFTC – CGTG – FAEN/SNCL – FO –FSU –SOLIDAIRES GUADELOUPE –SPEG –SUD PTT GWA –UGTG –UNSA
  •  

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

La lutte du peuple kanak continue ! Solidarité internationaliste !

12 Nov 2018
  • Les résultats du référendum organisé le dimanche 4 novembre en Kanaky sont désormais connus. Le « Non » l’a emporté avec 57 % des voix, la Kanaky restera sous le joug colonial français. Pourtant, les résultats dans les...


> Lire la suite