jeudi 22 octobre 2020

A Actualité politique

Le 24 septembre au Mwâ Kââ

Le public était au rendez-vous jeudi dernier à la place du Mwâ Kââ. Comme chaque année depuis le lancement de cet évènement le 24 septembre 2003 où la grande sculpture de 12 mètres, le « Mwâ Kââ » représentant les huit aires coutumières du Pays, porté à bout de bras par des centaines d’hommes a pris place, voilà 17 ans déjà sur le parking faisant face à la Baie de la Moselle.
Cette fois-ci, la grande représentation symbolique des sculpteurs, des artistes qui a été inaugurée jeudi matin par les organisateurs et les officiels conviés à cette rencontre : une fresque de la porte du « Pays Kanak ».
Le jeudi 24 septembre 2020 revêt, à la fois, une ambiance festive et symbolique, voire commémorative, comme il a été souligné plus haut. Il porte une notion davantage plus politique car à quelques jours de la seconde consultation référendaire : l’affirmation du « oui à l’indépendance » de notre pays s’est manifestée très clairement avec les drapeaux de Kanaky flottant haut et fièrement au-dessus des stands aux côtés des autres drapeaux de la région du Pacifique. Sans compter les nombreux visiteurs portant fièrement leurs tee-shirts aux couleurs du pays et les hommages rendus aux leaders kanak tombés pour une «  Kanaky souveraine et indépendante ».
Plus d'une cinquantaine de stands divers et variés ont ravi les badauds, les jeunes venus en famille, avec leurs ami(e)s, leurs copains... On pouvait y trouver de quoi se restaurer, remplir ses cabas avec des produits vivriers, admirer l'artisanat local, voire même rencontrer des artistes locaux exerçant leurs talents. De la vannerie était même proposée par l'association " Dynamique des Femmes de l'Aire Djubea-Kapone", atelier de tressage avec les mamans du Sud. Concernant les prestations de danse ; on avait celle exécutée par des enfants de Kunié, la seconde effectuée par les jeunes de la tribu de Saint-Louis. Sur le podium, les discours des officiels ont démarré cette journée. C'est surtout le côté festif de cet évènement qui a attiré du monde :  les prestations des groupes musicaux, pour ne citer qu'un parmi tant d'autres, Atmanox (At pour Ataï, Ma pour Machoro, No pour Nonarro, X pour Xârâcùù).
Ce fût une journée bien remplie, rendez-vous donc le dimanche 4 octobre prochain avec un " Oui" dans l'urne !



La grande fresque représentant la porte du « Pays Kanak ».


Plus de photos en cliquant sur le lien suivant : https://www.facebook.com/Combatustke



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Solidarité avec la CGT et le front syndical contre la réforme des retraites et pour son retrait

26 Déc 2019
  • Les 2 grandes mobilisations sur le dossier des retraites, celle du 5 décembre et celle du 17 décembre2019 ont démontré que des millions de salarié-es- du privé comme du public - refusent cette retraite avec son système universel à points,...


> Lire la suite