jeudi 22 février 2024

A Actualité syndicale

Conflit STKE/Mairie de Païta : des négociations en cours

Très peu d’avancée dans les deux premières négociations, si ce n’est le fait que la section STKE de la mairie de Païta reste déterminer dans sa démarche, avec le soutien de sa fédération, notamment celle de réintégrer une des camarades grévistes dont le contrat n’a pas a été reconduit depuis fin mai à la mairie de Païta. La grève a débuté le 20 juin dernier devant la mairie de Païta(*). Une première négociation a eu lieu le jeudi 23 juin où aucune proposition concrète n’est ressortie de cette rencontre de la part de l’exécutif de la commune. « Ni à la deuxième négociation où l’on a rencontré Mr Willy Gatuhau, le 1er adjoint au maire et Mme Sylvie Robineau. De cette deuxième entrevue, ils ont fait une proposition qui en quelque sorte a été étoffée suite à la première rencontre. Ils souhaitent que notre camarade intègre une structure d’accueil et qu’elle suive une formation. Une convention serait à envisager entre la mairie de Païta et l’association Activ’ mais nous ne voulons pas cela ! Nous demandons sa réintégration tout simplement dans un des services de la mairie puisqu’on ne veut pas d’elle à la DSU (Développement des Services Urbains) et ni au dock socioculturel », souligne André Elia, secrétaire général de la Fédération Fonction Publique USTKE qui s’oppose clairement aux propositions émises par le 1er adjoint au maire. « Il n’y a rien de concret dans ses propositions. Nous n’avons pas la garantie de l’emploi, ni les modalités de financement de la formation à l’IFAP(**). Notre camarade, elle a  travaillé 21 ans dans les services communaux de Païta. Il faut traiter humainement les dossiers », rajoute-t-il tout restant optimiste sur l’issue du conflit.  

La section STKE entame sa 3ème semaine de grève. Une nouvelle rencontre, entre nos responsables syndicaux et les représentants de la mairie de Païta, devrait se tenir ce jeudi 7 juillet à 17 heures dans nos locaux où il est envisagé que la fédération opte pour une nouvelle solution de sortie de conflit.  

  • (*) Lire article paru le 22 juin 2016
  • (**) IFAP : Institut de Formation à l’Administration Publique

 



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution