lundi 15 juillet 2024

A Actualité syndicale

Conseil syndical de la Fédération THT

Une salle comble pour le conseil syndical des secteurs du THT hier matin*. Les délégués au nombre de 22 en comptant le duo de l’animation, Jean-Yves Palène et Denis Dounezeck, tous deux secrétaires généraux adjoints. Ensemble, ils ont fait le tour des secteurs et ont évoqué le renouvellement du bureau fédéral avec tous les délégués. Concernant la partie de donner de nouvelles responsabilités à des jeunes, la question a été remise sur la table trois fois  mais celle-ci a été repoussée faute de quorum. Une nouvelle assemblée générale devrait avoir lieu au mois de novembre pour en quelque sorte redynamiser tous les secteurs restés inactifs jusqu’à présent.

Avant que n’intervienne le point des secteurs, une minute de silence a été observée par les camarades en la mémoire de Franck Apock.  Puis, l’animation a donné la parole aux délégués de l’hôtellerie. A retenir principalement des secteurs présents comme Le Surf Hôtel, La Casa del Sole, L’Escapade, Le Kanua Téra, La Casa Italia ou encore des établissements de jeux, à savoir le Casino Royal et le Casino du Méridien. Concernant les deux Casinos de Nouméa, un protocole de fin de conflit a été signé entre les partenaires sociaux le mardi 9 juin. A la Casa del Sole, la négociation annuelle obligatoire reste à mettre en place par contre le 13ème mois et certaines primes sont acquis pour la représentante Ustke. Du côté de l’Escapade, la déléguée du personnel réclame davantage de meilleures conditions de travail et souhaite l’embauche de personnel local car «  la direction se cache sur le fait qu’elle n’a pas de demande à ce niveau alors que nous savons que ce n’est pas le cas », a-t-elle souligné. A la Casa Italia, c’est face à « une patronne » peu entrain à la négociation qui fait face au bureau fédéral. « Un de nos adhérents a été licencié pour une raison injustifiée et le harcèlement des salariés ne s’arrêtent pas là ! Le management du personnel est d’un autre âge », a-t-on signalé. « Elle se sert de ses contacts en Italie pour importer des produits à bas coûts et les réutilisent pour les servir aux clients du restaurant. Très souvent, les produits sont périmés », a-t-on appris. Ce n’est pas de bons augures pour ses clients, et notamment pour le personnel qui est constamment sous pression.

Ensuite, ce sont les délégués du transport routier qui ont fait leur rapport. Le transporteur de passagers d’Arc-en-Ciel était dans une zone rouge et commence à remonter la pente, a-t-on appris. « Nous avons privilégié le rendement pour redresser la situation financière de la société. Nous avons mis de côté le cahier de revendication. Nous espérons que la situation de l’entreprise va s’améliorer dès l’année prochaine », a rapporté Jean-François Mataila, délégué syndical STKE. Carsud et GIE Karuïa Bus sont dans la même situation au niveau du renouvellement de leur contrat avec les institutions (provincial et communal). Un projet basé sur des nouvelles lignes de transport de passagers urbains et suburbains est dans les tiroirs, donc c’est au niveau politique que cela va se dessiner le plan du transport urbain. L’attente pour le personnel de ces deux compagnies routières va s’échelonner jusqu’en 2017. Des discussions seraient en cours entre la SMTU et les dirigeants des transports en commun de Nouméa et du Grand-Nouméa. La société de transport d’enfants Transcar pourrait se joindre à cette nouvelle transaction, si les discussions avancent dans le regroupement de ces trois entités en une seule. Concernant la section  STKE de Transcar, celle-ci doit se renouveler dans les prochains jours. Pour la représentation du transport aérien, ce sont les délégués d’Aircal et de Cofély qui ont fait le point sur leurs activités. A Aircal, de nouveaux aéronefs vont être acquis. La compagnie aérienne dispose de 4 avions faisant près de 3000 touchés par an (atterrissage et décollage). Une négociation pour une pré-retraite est en cours ce moment pour la secrétaire générale de la Fédération THT, Marguerite Mindia. « Nous privilégions toujours le maintien de Aircal à Magenta », a dit Jean-Yves Palène dans ses interventions qui d’ailleurs a tenu à le souligner, « sur le suivi des travaux, et qui maintenant donne leurs fruits ». Autres points abordés : les activités à venir de la fédération et la préparation du déplacement des délégués au congrès de l’Organisation en décembre.

(*) : Mardi 23 juin 2015  



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution