lundi 26 février 2024

A Actualité syndicale

Débrayage à Batical

La majorité des ouvriers (90 % du collège ouvrier) de Batical ont débrayé ce matin en signe de protestation contre leur direction. Motif : contestation de l'intersyndicale USTKE et USOENC par rapport à la politique d'embauche de la direction.

« Nous voulons qu'ils reprennent deux jeunes qui étaient en formation. L'un était en CDD pendant trois ans. Il a fait ses preuves et l'autre était en formation alternée avec le CFA pendant un an et demi. Aucun n'a signé un contrat définitif ! », remarque l'un des ouvriers. « Dans le service - atelier fer - où ils étaient, notre direction a préféré prendre un gars de l'extérieur au lieu d'embaucher ces deux jeunes », constate notre délégué syndical STKE/Batical, Emmanuel Davies. L'entreprise est spécialisée dans la menuiserie métallique et la serrurerie.« A l'intérieur de notre société : beaucoup de nos corps de métiers sont appris sur le tas et non à l'école. On retrouve la fabrication de volet roulant, de porte garage, de la menuiserie en PVC, la menuiserie en aluminium... C'est vrai qu'il y a les bases que les jeunes apprennent à l'école mais dans notre secteur d'activité, il est important de se former. Et là, on met deux jeunes à la porte ! », explique l'un des salariés, mécontent de l'attitude de son directeur. Dans le service concerné par ce débrayage, l'ouvrier se retrouve ainsi depuis peu à former la nouvelle recrue et par ailleurs, il doit assurer son travail. Une discussion est prévue cet après-midi  entre les représentants syndicaux de l'USTKE, de l'USOENC et la direction de Batical. 



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution