lundi 26 février 2024

A Actualité syndicale

Débrayage à la Maison Maternelle Marcelle Jorda

Ce matin à la Maison Maternelle Marcelle Jorda située à Boulari, un débrayage a été effectué par les camarades du commerce . Principal motif de ce mouvement de grogne : une de nos adhérente employée dans cette structure sociale subit des pressions morales de sa direction.

« Nous sommes arrivés à ce débrayage car la directrice de cet établissement s'acharne continuellement sur notre collègue  et qu'aucun terrain d'entente n'a été trouvé », explique Jane Etoroi, déléguée syndicale STKE d'une structure sociale voisine. « La structure accueille des jeunes mamans mineures avec leurs enfants. Il y a cinq chambres. La priorité revient aux jeunes filles mères. Cette structure dépend de l'ASEA (Association pour la Sauvegarde de l'Enfance et de l'Adolescence de Nouvelle-Calédonie » ajoute notre déléguée. Cela fait un moment qu'elle subit les acharnements de sa directrice et de l'équipe qui l'entoure. « On me met continuellement des observations écrites sur ce que je fais. Et ça fait deux ans que ça dure ! », se plaint notre adhérente. 

Ce matin donc, une dizaine de camarades ont établi leur sitting devant l'établissement. C'est aux alentours de 11 heures que la section STKE a rencontré le personnel de la direction.  Une prochain rendez-vous est pris cette fois-ci entre les parties concernées et la Direction du Travail ce mercredi 13 juin.



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution