lundi 26 février 2024

A Actualité syndicale

Des dysfonctionnements pointés au CAT

Du 7 au 11 septembre, le CAT (Centre d’Aide par le Travail) est perturbé par des mouvements de protestations de la section STKE du centre. Le poste de direction générale, un audit « social, organisationnel, structurel », la mise en place de la NAO : ces trois demandes figurent dans un cahier de revendication datant de février dernier déposé par la section STKE.  Précisions avec Nicole Fere, responsable de l’atelier agriculture encadrant 15 travailleurs handicapés à la semaine et secrétaire de la section STKE du CAT : « On a eu des réunions après le dépôt du cahier de revendication mais aucun protocole d’accord n’a été signé. Quand on sollicite la direction, elle refuse de communiquer, de discuter avec nous ! », soulève-t-elle. « Le seul moyen de communication qu’elle a trouvé, c’est de nous mettre au tribunal de première instance. C’est de passer par la justice », dépitée par le manque de dialogue de la directrice du centre accueillant les adultes en situation d’handicap. Lundi 7 septembre, le siège social situé au Faubourg Blanchot est bloqué par un mouvement du personnel. « Des collègues voulaient aussi montrer leur désaccord  par rapport aux agissements de la direction », ajoute-t-elle. Mardi 8 septembre, c’est la section STKE qui a pris le relais en bloquant les accès du CAT. Le lendemain, certains employés sont appelés à la barre du tribunal de première instance. Jeudi 10 septembre, la majorité du personnel est retourné au travail sauf la section STKE qui s’est installée sur la bas côté de l’entrée du CAT au bord de la route menant à Tina. Dans l’après-midi même, le fil du dialogue a repris avec la direction mais il a été interrompu en fin de séance par rapport à l’attitude de la directrice.

L’APEI a sous sa coupelle plusieurs établissements : - IME : Institut Médico-Educatif qui accueille des enfants de 6 à 20 ans, handicapés intellectuel, résidents en province Sud. Inauguré en 1968, l’IME comprend 2 sections : l’IMP et l’IMPpro (14 à 20 ans). Capacité d’accueil : une centaine d’enfants handicapés intellectuels ; - Centre d’Aide par le Travail : Etablissement médico-social à caractère économique qui accueille les travailleurs handicapés adultes déficients intellectuels moyens – légers, et qui n’ont pas la possibilité de s’intégrer dans un milieu ordinaire. Capacité d’accueil entre 70 à 80 travailleurs handicapés ; - Foyer Pilote d’Activités Dirigées (FPAD)  qui accueille des adultes déficients intellectuels lourds et vieillissants pour lesquels les ateliers de production du CAT ne sont pas adaptés. Capacité d'accueil : 30 polyhandicapés. 

(Source : http://collectif-handicaps.com/)

 



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution