mercredi 28 février 2024

A Actualité syndicale

Deux jours intenses de formation sur la NAO

Fin novembre, la cellule pédagogique du CCEOP (Centre Confédéral d'Éducation Ouvrière et Populaire) a donné le premier coup d'envoi sur une formation essentiellement basée sur la préparation à la Négociation Annuelle Obligatoire (NAO). Vingt, c'est le nombre de stagiaires. Ce sont principalement des délégués syndicaux des secteurs interprofessionnels du privé qui ont bénéficié de ce module de deux jours. 

Fidel Malalua et Albert Wahéa ont conduit les délégués syndicaux vers une approche stratégique de la négociation. Les stagiaires ont été mis en situation avec des jeux de rôles. Les formateurs ont ainsi revêtu les habits des patrons, aussi ils ont adopté leur langage courant. Les stagiaires, eux de leur côté ont opté pour le rôle des représentants syndicaux. Une mise en situation bien utile en cas de confrontation avec une direction quelconque. 

Pierre Garcia, directeur de la DTENC (Direction du Travail et de l'Emploi de N-C) et Nicolas Metayer de Secafi Alpha ont également fait partis des intervenants qui ont apporté des précisions (juridiques, techniques) durant cette remise à niveau. 

Pour compléter ce module, une séance supplémentaire sera consacrée à « la politique salariale et à l'inflation » ce jeudi 19 décembre au siège du syndicat à la Vallée-du-Tir. 

Conseil syndical Fédération des Industries et des Services 

Une vingtaine de délégués étaient présents à la dernière réunion statutaire de la Fédération des Industries de notre organisation, le  lundi 9 décembre. Le point d'orgue des discussions : l'actualité des secteurs présents. Nous revenons sur l'essentiel de cette rencontre syndicale avec son secrétaire général, René Waikédré. 

 « En  introduction, j'ai salué la mémoire de Nelson Mandéla, de Nicole Waïa. Et de Marcel Vaïsala, un ancien camarade qui travaillait à Saint-Vincent. Il nous a quitté dernièrement. C'était un vieux militant et il a fait parti de ceux qui avaint beaucoup œuvré dans l'ombre de notre organisation. Puis, j'ai évoqué l'importance des échéances politiques de 2014 qui représente un tournant politique pour notre pays. Également, j'ai parlé des inscriptions abusives constatées sur les listes électorales. Sur le plan syndical, je suis revenu sur la position du B.C concernant la période d'intimidation qu'a connu notre présidente. On se doit de prendre au sérieux ce qui a été fait chez elle. Un courrier a été envoyé au Ministre de l'Outre-Mer, au ministère de la Justice et au Procureur de la République de la N-C concernant les menaces qui pèsent sur notre présidente. Au B.C, nous avons Fidel Malalua qui y siège, il est également mon premier secrétaire général. Des missions ou des dossiers importants nous ont été confiés à moi même, à mon 1er adjoint et à Daniella Wawanabu, une des mes adjointes. Nous participons au CDS, au groupe de travail sur les moyens humains, la productivité, le CQP pour les HSE.  Mon 1er adjoint a aussi un regard sur les retraites complémentaires, le régime de prévoyance, la santé et l'épargne avec le groupe Humanis.», a-t-il dit. 

Concernant la position du patronat (MEDEF, UPA, CGPME) sur les accords de branches, le bureau fédéral aimerait avoir la position du B.C. « On a passé la consigne à nos délégués d'être prudents. Pas de négociation de branche selon le courrier du patronat alors que nous siégeons dans la plupart des instances.», a soulevé René Waikédré. « Pour la formation sur la NAO, nous avons cinq camarades qui ont participé à cette remise à niveau. Et la dernière information que j'ai communiqué à mes délégués est celle de faire des campagnes de séduction auprès des employés des sociétés où nous n'avons pas d'adhérents. Dans le but de signer des protocoles d'accord. C'est comme ça qu'on peut avoir une approche des industries et des services. », a-t-il conclu. 

Les secteurs où le bureau fédéral s'attachera à s'en occuper assez rapidement : Alu Baie, Pâtisserie Trin, Finagro, Blue Outre-Mer, GFNC, BHP (à préciser : les élections professionnelles remportées par l'USTKE dans ce secteur), GBNC. 



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution