mercredi 28 février 2024

A Actualité syndicale

Fermeture de l'hypermarché pour rendre hommage à Philippe Pentecost

A l’initiative de la section STKE de Carrefour, la majorité des employés de l’hypermarché du Grand-Nouméa s’est rendue aux obsèques de Philippe Pentecost au cimetière du 5ème km ce vendredi 5 juin.

La section a commencé dès lundi à mener une campagne d’affichage afin de sensibiliser les employés sur la fermeture de l’hypermarché et de rendre un dernier hommage à cet homme connu dans le monde des affaires. « Nous avons pris la liberté de ne pas aller travailler car Philippe Pentecost était un homme de confiance et de parole. Il a beaucoup fait pour nous », indique Marie-Chanel Mataila. La direction, qui en premier lieu, avait refusé que le magasin soit fermé, avait demandé aux  responsables syndicaux par le biais des employés d’assurer un service minimum pour ce vendredi. « La direction s’était opposée au départ à la fermeture du magasin sous prétexte qu’il faillait qu’on demande l’autorisation à la famille endeuillée pour lui rendre hommage. Nous avons trouvé cela déplacé. Le C.A de Carrefour a le pouvoir de prendre une décision. Finalement, la direction a mis à disposition deux bus pour permettre aux employés de se rendre aux obsèques », précise Marie-Chanel Mataila représentante au C.A et adhérente active de la section STKE de Carrefour. « Beaucoup d’entre-nous étions là à l’ouverture d'Euromarché en 1989 », se rappelle Marie-Chanel Mataila, et le fait de sensibiliser les jeunes récemment rentrés dans le circuit de l’emploi donne une dimension humaine de ce que représentait le fondateur de Carrefour.

Bio express de Philippe Pentectost Philippe Pentecost a permis l’ouverture du deuxième hypermarché du pays en 1989, Euromarché. Héritier d’une des plus anciennes familles calédoniennes et ex-élu de la vie politique locale, il est décédé à l’âge de 71 ans. Quelques années plus tard, l’enseigne changera de nom et deviendra Continent puis Carrefour. Passionné des courses automobiles et propriétaires de plusieurs concessions automobiles et actionnaire dans des commerces,  il a su par la même occasion offrir à la clientèle nouméenne de passage dans le hall de l’hypermarché de consommer des produits frais en provenance des îles. Une collaboration avec son cousin Nidoïsh Hnaisseline, grand-chef de Guahma décédé peu de temps après lui (le mercredi 3 juin), tous les deux réunis ont permis la venue des producteurs et artisans des îles aux abords du complexe commercial de Koutio. Cet échange va s’étendre jusqu’aux producteurs de Houaïlou et des communes comme Farino, Bourail qui viennent chaque année vendre leurs produits locaux. C’est une grande figure du monde des affaires calédoniennes qui s’est éteinte dans la nuit du 27 au 28 mai dans le sud de la France.                                                                   ----------------------------------------------

Conflit STKE/Sobéca. Le piquet de grève de Sobéca se maintient et les grévistes sont prêts à ne rien lâcher. Les négociations ont repris hier (jeudi 4 juin) avec un projet de protocole à l’étude et il est entre les mains des deux parties. La rencontre s’est déroulée au CDS.  « La direction bute sur la réintégration du camarade mais par contre les autres points restent acceptables pour notre Organisation et faisable dans la pratique pour la direction », indique Fidel Malalua, chargé de suivre les négociations avec les responsables du BTP. L Les fédérations ont apporté leur solidarité depuis le début de la semaine, notamment le THT, le commerce et l’industrie. Une assemblée générale se tient tous les soirs à 18 heures et les secteurs confondus sont invités à suivre l’évolution de ce conflit.

 



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution