mercredi 28 février 2024

A Actualité syndicale

L'USTKE solidaire de sa Présidente

Suite aux différentes exactions et  manœuvres d'intimidation dont a été victime ces dernières semaines, Marie Pierre Goyetche, le Bureau Confédéral a tenu une conférence de presse ce mardi 19 novembre pour lui réaffirmer son soutien et interpeller les autorités judiciaires du Pays et le représentant de l'Etat sur une situation qu'il juge intolérable.

Après l'énoncé des différents faits qui se sont produits sur la propriété de M.P Goyetche, le 1er vice-président de l'Organisation, André Forest, s'est fait le porte-parole de la confédération pour dire que nous n'acceptons pas et nous ne fléchirons pas dans nos convictions face à ce qui s'apparente à des menaces de mort contre les responsables de notre organisation. Et de poursuivre en rappelant que ces faits interviennent après les incendies des bateaux du président fondateur de l'USTKE, il y'a de cela quelques mois. Dans les deux cas, il a été constaté une certaine passivité de la justice puisque les enquêtes sur ces faits n'ont jamais abouti à ce jour.

Pour l'USTKE, ça suffit : " nous ne pouvons pas rester les bras croisés face à ces intimidations." Et le 1er vice-président de conclure en donnant la réponse de la confédération : " suite à ces exactions commises contre nos responsables et notamment les manœuvres d'intimidation à l'encontre de la présidente nous laissons jusqu'au 09 décembre prochain aux autorités judiciaires pour faire leur travail et au représentant l'Etat de donner suite aux courriers adressés à son attention à deux reprises par la présidente.  

Si d'ici là nous constatons aucune avancée l'USTKE se réserve le droit d'apporter une réponse à l'échelle du Pays au travers d'une grève générale ".   



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution