jeudi 22 février 2024

A Actualité syndicale

La section STKE/Colas proteste contre un harcèlement moral

Aujourd'hui, la section STKE/Colas proteste devant les locaux de sa direction à Ducos. Le point d'orgue de cette mobilisation repose sur le cas d'un conducteur d'engin qui a subit un harcèlement moral de sa hiérarchie directe. Aucune entrave n'est constatée devant les locaux de cette société.

 

« L'un de nos camarades, un conducteur d'engin a été licencié car il soulevait des problèmes liés à la sécurité dans le Nord. Ses remarques n'ont pas été transmises à notre direction, ici à Nouméa. Il subissait aussi des pressions des autres partenaires sociaux car il faut savoir qu'il était le seul affilié à notre organisation syndicale dans le service où il était. Et on le changeait constamment de service. Des reproches lui ont été faits par rapport à son comportement », a expliqué Éric Maken, délégué syndical. « Par cette action devant le QG du Centre Bâtiment et le QG du Centre Route de Colas, on tient à dénoncer le manque de communication de la direction générale envers les partenaires sociaux. Également, nous dénonçons le fait que la direction n'a pas cherché la cause du comportement de notre camarade mais elle l'a sanctionné directement en le licenciant », a ajouté le délégué syndical.

 

La section est mobilisée devant les locaux de sa direction depuis trois heures ce matin et elle compte y rester jusqu'en début de soirée. Pour l'heure, une négociation a été entamée depuis 14 heures. Un protocole de fin de conflit devrait être signé dans les prochaines heures. 

 

 

 

Une vingtaine d'employés de Colas est en grève. Les accès à l'entreprise restent ouverts. 

 

 



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution