lundi 26 février 2024

A Actualité syndicale

Le Comité directeur décentralisé à Baco

Cela faisait trois ou quatre ans qu’un Comité directeur ne s’était pas tenu dans le Nord. Cette fois-ci, c’est la tribu de Baco plus exactement à la MFR qu’a eu lieu cette réunion décentralisée le vendredi 31 juillet dernier. Une vingtaine de participants dont la majorité des délégués venant du Sud, une occasion de s’informer sur l’actualité syndicale de notre Organisation. Le premier point abordé par André Forest, 1er vice président de l’Ustke a reposé sur l’actualité politique du pays, notamment le remaniement du gouvernement et le comité des signataires extraordinaire tenu à Paris en juin dernier, et en conséquence les décisions prises à ce haut niveau décisionnel. Une conférence de presse devrait se tenir prochainement sur les décisions arrêtées à ce comité directeur.

L’autre volet développé a concerné le bilan moral & financier des différents modules de formation. Il a été présenté par Fidel Malalua, en charge du projet de formation. Qu’ils s’agissent de la NAO/DP/Intéressement et du Comité d’Entreprise, « les stagiaires découvrent agréablement les aspects règlementaires dont il suffit parfois de mettre en application les textes du code du travail calédonien. Cette méconnaissance des textes fait perdre beaucoup d’énergie alors qu’il faut simplement appliquer la loi », a souligné le responsable de l’équipe du CCEOP. « Le stage de base de niveau 1 reste une étape importante pour les délégués syndicaux où les statuts de l’organisation sont étudiés. L’historique de l’Ustke et son engagement politique restent également un moment fort auprès des stagiaires, et dont on parle peu lors des réunions statutaires (les conseils syndicaux, les AG…) », a précisé Fidel Malalua. Le lien avec l’IRS consolide le travail fourni par l’équipe du CCEOP et permet de développer certaines thématiques liées aux relations sociales (NAO, CE…). En somme depuis la première présentation du – Projet formation - en décembre dernier au Bureau élargi, l’objectif principal demeure « la formation pour la reconquête d’une meilleure vie syndicale » bien que des difficultés apparaissent telles que la mise en place de formation spécifique (le collectif fédéral, la communication) ou la décentralisation des stages habituels dans le Nord ou à la province des Iles. (*) Le XVe Congrès, moment fort et un espace d’échange entre les différentes mandatures, a été aussi traité par les responsables. Il se tiendra en début décembre à Lifou. Des informations pratiques ont été données notamment sur l’organisation de cette rencontre. (**). A l’ordre du jour aussi et dernier point évoqué : le départ d’une délégation qui ira représentée notre syndicat à la Fête de l’Humanité en septembre prochain. Les volontaires pour ce voyage doivent se rapprocher de leur fédération afin qu’ils discutent des questions pratiques de cet évènement annuel.  

A la fin de la réunion, des remerciements ont été formulés aux gens de l'endroit.

(*) Des données chiffrées sur les formations requises du CCEOP feront l’objet d’un prochain article. (**) Nous vous informerons dans un prochain article sur les modalités de l’organisation du XVe Congrès de l’Ustke.  



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution