mardi 23 avril 2024

A Actualité syndicale

Le comité directeur de ce vendredi 1er septembre axé sur des informations

Il s’est tenu ce vendredi matin le comité directeur sous un format amoindri par rapport au manque de représentants syndicaux. Une heure et demie de réunion où le bureau de l’animation, présidé par André Forest, a informé les responsables syndicaux sur ces points précis : 

- Un point d’étape sur le XVIIème congrès du 12 au 14 décembre 2023 à Kowé Kara, avec un rapport succinct sur la première réunion faite hier soir par le groupe de travail constitué en pôle : administratif, budget prévisionnel, communication, animation, intendance, logistique/sécurité. La date limite pour remettre les rapports fédéraux et la participation financière de chaque fédération (50 000 frs CFP/fédé) a été fixée au 15 octobre 2023.  Egalement chaque congressiste apportera sa contribution financière (1000 frs par congressiste). Ce montant a été fixé par le bureau confédéral, « 400 congressistes sont prévus », a avancé le bureau de l’animation. Par ailleurs, il a été demandé à l’assistance de prospecter dans chaque fédération pour celles et ceux qui seraient susceptibles de siéger au bureau confédéral et au collège honoraire. Le dernier bureau élargi de l’année qui aura lieu avant la séquence du XVIIème congrès validera la composition du nouveau bureau confédéral, et c’est le congrès lui-même qui entérinera ses nouveaux membres. 

- Concernant l’activité de l’ASOES : trois dates de bingo ont été arrêtées à la suite de celles annulées et reportées pour diverses raisons. Ainsi les prochaines dates actées sont les suivantes : Les 09-10/09/2023 – les 30/09-01/10/2023 et les 25-26/11/2023 au Charley à la Vallée-du-Tir. Ces activités permettront de financer le prochain congrès dont le coût est estimé entre 5 à 6 millions de francs CFP. 

- La Fête de l’Humanité les 15-16-17 septembre 2023 à Paris. Une délégation de l’Ustke et du Parti Travailliste s’envolera à Paris dans les prochains jours pour assister à cette grande fête du monde du travail et des luttes ouvrières internationales. Ils profiteront de ce séjour parisien pour rencontrer les syndicats et les politiques. 

- Les dossiers litigieux des fédérations : La Fédération des Mines, des Carrières et de la Métallurgie STKE avec le cas de Prony Resources New Caledonia, « on a une visibilité financière jusqu’à janvier 2024. Tous les éléments sont réunis pour un plan social. Les surcoûts engendrés par le projet Lucy…», a indiqué Antonio Néwédou, secrétaire fédéral. Une assemblée générale est organisée ce samedi 2 septembre à la centrale syndicale par le bureau de la Fédération des Enseignement STKE pour traiter la situation très difficile en terme budgétaire de l’ASEE. « Objectif : apporter des pistes de travail », a évoqué Victor Wéjième, membre de cette fédération. Le cas de la SODIL (Société de développement et d’investissement des îles) qui traverse aussi une phase délicate avec sa gouvernance, « 140 emplois sont en jeu », a soulevé le chef de file de l’Organisation syndicale. 

- Le déplacement fin septembre-début octobre à New-York plus précisément à l’ONU où deux de nos représentants, André Forest, président de l’Ustke et Rock Haocas, chargé des relations internationales assisteront notamment, à la quatrième commission (78ème session) qui traite des questions politiques spéciales et de la décolonisation.


Le groupe de travail structuré en pôle concernant les préparatifs du XVIIème congrès se réunira à nouveau le mardi 26 septembre 2023 à 16 heures à la centrale syndicale sous l'égide de la 1ère vice-présidente, Mélanie Atapo, chargée de la partie administrative. 

 


Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution