lundi 20 septembre 2021

A Actualité syndicale

Les conseils syndicaux de ces dernières semaines

Quatre conseils syndicaux se sont tenus ces quatre dernières semaines. Le conseil syndical tenu récemment est celui de la Fédération des Commerces qui l'a fait sous un format restreint. Il a été précédé par la Fédération des Industries & des Services, la veille du jeudi 5 août. Vendredi 23 juillet, la Fédération du Transport, de l'Hôtellerie et Tourisme (THT) a réuni ces responsables syndicaux. Le même jour, il devait y avoir le conseil syndical de la Fédération des Personnels de l'Information, de la Presse et de l'Audiovisuel (FPIPA) mais il n'a pas eu lieu finalement (faute de quorum). Début juillet, ce sont les responsables syndicaux des Ports & Docks qui se sont retrouvés en conseil syndical. Le point avec ces fédérations. 


Conseil syndical de la Fédération des Commerces & Divers en comité restreint le jeudi 5 août 2021 au Charley à la Vallé-du-Tir, de 9 heures à 13 heures – Nouméa ... 


Réunis en conseil syndical restreint le jeudi 5 aout, les membres du bureau de la Fédération des Commerces & Divers ont tenu à auditionner les délégués syndicaux STKE dont les secteurs rencontrent des difficultés.  



« Nous rencontrerons les secteurs problématiques qui nécessitent un traitement urgent et de manière efficace », a précisé d’emblée, Bress-Nell Porcheron, secrétaire général de la Fédération des Commerces & Divers avant d'entamer le tour des secteurs STKE ciblés :  

 OCEF (site de Bourail) : Dans la NAO, « une revendication doit passer à 169 heures, elle n'a pas été actée car ils sont actuellement à 162 heures », a-t-on appris. Les camarades ont perdu un siège au niveau du C.E par contre, ils ont un siège en D.P 

Caltrac : La NAO a été signée par les partenaires sociaux. La majorité des points négociés dans le cadre de cet accord viennent de l’Ustke. « Sur sept points demandés cinq ont été acceptés par la direction », a indiqué Traya Huemone, le délégué syndical STKE dont notamment « le chèque déjeuner pour les employés sur les sites décentralisés, la mise en place du plan d’épargne entreprise, un accord collectif sur le télétravail ». Une grille de classification salariale existe en interne sur laquelle les partenaires sociaux s’appuient pour négocier les augmentations salariales.  « Vous êtes une section assez autonome. On vous encourage à fonctionner ainsi », Erwan Nine, secrétaire général adjoint en charge de ce secteur a remercié ce secteur STKE qui a pris des initiatives concernant la NAO. Mais la seule ombre au tableau : « Une procédure de licenciement en cours pour un cas de fait grave », a-t-on appris.   


Casino Johnston : Un conflit latent perdure depuis presque deux ans avec le directeur de l’enseigne. « On n’a pas d’info provenant de la direction. On n’a plus de responsable dans les rayons du frais. Il y a des dépressions constatées du personnel. Le chef du magasin est en arrêt maladie. Le contrôleur de gestion compte démissionner. La direction se sert des agents de maîtrises pour faire le boulot. On a l’impression que le directeur veut couler le supermarché », a brossé Arlette Robertson, déléguée syndicale STKE. Une situation alarmante dont le personnel vit au quotidien dont la section STKE a déjà fait part à la direction. « Il y a aucune stratégie d’entreprise. Il n’y a pas de politique commerciale. Ils sont également mis à mal par le manque de touristes », a remarqué le secrétaire général de cette fédé qui a rencontré à deux reprises les deux frères Jonhston afin d’échanger sur la gestion très alarmante des salariés, enfin du moins ceux qui peinent à travailler assidument. « On a demandé la pérennité de l’outil de travail tout en bossant avec l’ensemble des organisations syndicales. Ce qui m’inquiète ce sont les emplois », a-t-il ajouté en demandant à la section d’être courageux et solidaires. » Objectifs : créer des espaces pour figer les emplois, les acquis sociaux durant trois ans afin d’atteindre des objectifs fixés par les partenaires sociaux.  

Socalog : « Mackenzie Sio est passé agent de maîtrise », a annoncé Jean-Pierre Biciw, délégué syndical STKE. L’Ustke s’est mobilisée pour promotionner ce jeune kanak en juin et juillet 2020. « C’est en cours de négociation la NAO », a-t-il ajouté. Les élections professionnelles se sont déroulées le mercredi 11 août. « Le dépôt des listes se fait sous le regard des responsables fédéraux », a rappelé le secrétaire général de cette fédération. « En six ans c’est-à-dire de 2015 à 2021, cinq délégués syndicaux se sont succédés, il est difficile de faire un travail à long terme si les responsabilités sont renouvelées chaque année », a-t-on rappelé.  

Arizona La Coulée : Depuis 10 ans, un problème relationnel entre le délégué syndical STKE et le responsable du magasin entache le relationnel et le dialogue social dans cet hypermarché situé au Vallon-Dore. « Quand on vous agresse verbalement et physiquement, vous n’avez pas envie de travailler avec cet homme », a soulevé encore une fois, André Boano, délégué syndical STKE. Durant ces 10 ans, plusieurs responsables syndicaux se sont occupés de ce dossier mais apparemment, il est resté en l’état. Depuis 2019, le responsable du magasin est revenu travailler dans le magasin alors qu’il avait été muté dans une autre surface commerciale du groupe. Les membres du bureau de la fédé ont conseillé au délégué syndical STKE « de calmer le jeu » et de « respecter la hiérarchie » car « il ne faut pas étendre ce problème relationnel vers un niveau racial », a-t-on préconisé afin de se focaliser sur les « acquis sociaux ». Des rencontres sont prévues avec la DTE pour évoquer ce sujet.  

Golf de Tina SEM : « Un salarié partira au mois de novembre à la retraite », Gérald Dalmas le délégué syndical STKE a demandé le soutien des membres de la fédé pour la négociation de ce départ à la retraite. La section STKE a reçu les encouragements d’Arlette Robertson, secrétaire générale adjointe en charge de ce secteur, tout comme les autres camarades qui prennent des initiatives à leur échelle pour régler les problèmes à leur niveau. Les élections professionnelles se sont déroulées l’an dernier dans cette structure.  

Auchan Simply Market : « A la dernière réunion NAO, une candidature en interne n’est pas passée », a soulevé Jean-Paul Utramadra, délégué syndical STKE.  

Carrefour : La direction de Carrefour a déposé une plainte contre l’USTKE au Tribunal de première instance de Nouméa. Motif : une entrave datant d’avril 2019 qui n’aurait pas été respectée par l’Organisation, selon la direction de cet hypermarché. Finalement, cette affaire a été déboutée par le Tribunal. L'hypermarché de Kenu In n’étant pas du tout satisfait du jugement, il compte porter ce dossier à la Cour d'appel. La direction de Carrefour demande cette somme faramineuse de 35 millions CFP à l'USTKE au titre dédommagement alors que la section STKE était dans leurs droits de défendre leurs acquis sociaux et de soutenir des revendications légitimes. 

A la fin de cette réunion, le secrétaire général a rappelé les chiffres de la réprésentativité syndicale de l'USTKE au niveau inter-pro et pays concernant ces années : 2018-2019-2020. 

Le prochain conseil syndical est calé au vendredi 8 octobre 2021 à Nouméa. 

 

Conseil syndical de la Fédération des Industries et des Services ... Le mercredi 4 août 2021, de 8 h 30 à 13 h 30 en salle Henri Krasucki à la centrale syndicale à la Vallée-du-Tir, Nouméa ... 



Plus d'une vingtaine de secteurs étaient présents une bonne partie de la matinée au conseil syndical de la Fédération des Industries et des Services. Une salle comble observée par les participants avec 23 secteurs recensés qui ont répondu présents (*) à l'appel du bureau fédéral. 

Plusieurs points étaient inscrits à l'ordre du jour dont notamment : 

- Information sur la branche industrie,

- Le bureau élargi du jeudi 12 août - Le positionnement de l'USTKE sur la 3ème consultation référendaire du 12 décembre 2021,

- Information sur le congrès de l'USTKE du 3-4-5 décembre 2021. 

Concernant les finances de cette fédération et les activités prévues par la fédération ou par les structures rattachées à la confédération. Ils ont évoqué les points suivants : 

- Les finances de la fédération, 

- Le courrier envoyé aux DS STKE concernant les cotisations, 

- Le tournoi de pétanque du samedi 7 août organisé par l'ASOES et l'USTKE, et sans compter les ventes de plats des 6 au 8 août au Charley à la VDT,

- La vente de brochettes calée au vendredi 20 août 2021. " On demande la participation des secteurs STKE à cette activité ", précise-t-on. 

Les informations syndicales : 

Projet de conseil syndical des secteurs des boulangeries,

Projet de conseil syndical des élus du C.E,

Projet de la mise en place d'une association en lien avec la fédération des Industries STKE,

Les formations organisées par le CCEOP en lien avec Sécafi Alpha et l'IRS du mois d'août 2021. 

 Le dernier conseil syndical de l'année aura lieu le vendredi 8 octobre 2021 au siège syndical à Nouméa


 Les trois dernières heures de cette rencontre ont été entièrement consacrées au point des secteurs. Cette partie a été animée par Elie Orowi, un des secrétaire fédéral adjoint. Fidel Malalua, secrétaire fédéral a présidé cette réunion qui permet entre autres de faire un point d'étape des secteurs STKE de l'industrie. Il a été surtout question des cahiers de revendications et des NAO (Négociation Annuelle Obligatoire) en cours, des rencontres avec les directions voire les négociations internes aux entreprises (plan de formation, les licenciements etc ...). 

(*) : Batical, Biscochoc, Bluescope, Caléco Environnement, TFL Socalait, Nestlé, GBNC, Groupe Saint-Vincent, SLF, GFNC, Socométra, NC Préfa, Fidélio, Véga, Vétral, Convial, CTM, Locabennes, Tokuyama etc ...

 

Conseil syndical de la Fédération THT ... Le vendredi 23 juillet 2021, en salle H. Krasucki au siège syndical à la Vallée-du-Tir, Nouméa ... 

Une dizaine de représentants syndicaux étaient présents au conseil syndical de la fédération du THT le vendredi 23 juillet. Cette réunion a été présidée par Roselyne Eatene qui a été désignée pour animer cette séance, et a été reprise en cours par Rodolphe Wede, secrétaire général adjoint de cette structure fédérale. 


 Ce qu’il faut retenir des points des secteurs d’activités STKE :  

ƒ Hôtel Le Méridien (Nouméa) : « La direction demande aux femmes de ménage de désinfecter les chambres alors qu’une entreprise spécialisée était habilitée à le faire. La section STKE s’oppose à cette proposition de la direction. Autre problématique soulevée : trois retards successifs d’une employée représentent une absence injustifiée. La section STKE va demander des explications sur cette pratique », a-t-on soulevé. Le règlement intérieur serait à revoir. 

ƒ Hôtel Le Shératon (Bourail) : « C’est surtout la clientèle locale qui bénéficie des promotions en semaine. L’hébergement et la piscine restent accessibles aux locaux. Malgré les promotions, des dégradations et des vols sont constatés. Au dernier conseil d’administration, ils ont décidé de changer le concept des chambres », a-t-on indiqué. 

ƒ Bilboquet Plage (Nouméa) : « Le PAP a été signé », a-ton relevé. 

ƒ Newrest NC / site de Goro : Cette entreprise gère les activités sur la base-vie de l’ex-Vale NC à Goro : hébergement, restauration, réception, buanderie et maintenance. Aux dernières élections professionnelles, « l’Ustke dispose d’un siège au C.E et D.P, l’Usoenc et FO ont tous les deux chacun 2 sièges », a précisé Adèle Qapitro, la déléguée syndicale STKE. « Depuis la crise sanitaire et les crises successives traversées par Vale NC, la direction n’a pas versé la prime liée à la réorganisation des services », a-t-elle ajouté. Cette prime était très attendue par les employés depuis le début de l’année. Le fait qu’elle a signalé cette anomalie, la direction l’a convoqué pour un entretien préalable ! 

ƒ Air Loyauté : « Une réorganisation des services s’effectue avec la Sodil, notamment toute la partie administrative. Il y a du changement avec le nouveau directeur des opérations (D.O.). C’est bien préparé, c’est plus lucide les réunions », a remarqué Wassako Wanaxaeng, élue DP. Par contre, «  on n’a pas nos fiches de postes », a-t-elle regretté, « et les copilotes sont en chômage partiel ». 

ƒ Aircalin : « Le chômage partiel va courir jusqu’au 31 octobre 2021. Il y aura sûrement une réouverture des frontières après le 12 décembre. Les élections professionnelles auront lieu le 1er décembre. Le PAP sera à signer. Dans les accords de performances, il est prévu une baisse des salaires de 10 %. Pas de NAO cette année. La prime d’ancienneté est gelée aussi. On maintient qu’il ne faut pas licencier les salariés qui ne veulent pas être vaccinés », a indiqué brièvement Nathalie Bourguignon, déléguée syndicale STKE. « Depuis la crise Covid-19 de l’an dernier, on a perdu 100 salariés. De 583 salariés, on est passé à 483 », a-t-elle ajouté. Les vols maintenus : « Sydney-Tontouta pour les évasans/ Wallis-NC/ Les vols NZ-NC concernent les avions cargos/ France-N-C (…).  Un de nos avions est parti à Lisbonne puis il se rendra à Londres pour les check habituels », a-t-on assuré. 

ƒ Aircal : « Il y a tout un travail constitué pour redorer l’image de l’Ustke depuis 10 ans. Sur le volet social, les compétences sont mises en avant (…). On responsabilise les jeunes. On a l’aide de Nathalie sur la partie réglementaire », a-t-on prévenu. 

ƒ Air France : Les élections professionnelles se sont déroulées en juin. « A une voix près, on a perdu un siège. C’est assez compliqué de faire un travail syndical car la direction n’est pas sur Nouméa. Sur 13 salariés, nous avons deux adhérentes », a indiqué Nathalie Bourguignon qui suit ce secteur.

Concernant les transports routiers, il n’y avait que deux secteurs STKE représentés ce jour-là : Transport All Pass et Carsud. 

ƒ Transport All Pass : Les élections professionnelles ont eu lieu dans cette entreprise. « Un cahier de revendications a été déposé, il concerne principalement des classifications du personnel », a-t-on dit. La NAO de 2020 n'a pas été clôturé. 

ƒ Carsud : « L'autorité organisatrice du transport sub-urbain a des retards de paiement envers ses délégataires de services tels que Carsud, GIE Karuïa et Transco », a soulevé Rodolphe Wede, délégué syndical STKE. Des mouvements de grève sont à prévoir du côté des bus Karuïa qui accusent des retards de paiements de trois mois. 

Le prochain conseil syndical se déroulera le vendredi 29 octobre à Nouméa mais avant cela, il est prévu une vente de plats à emporter le vendredi 10 septembre. 

 

Conseil syndical de la Fédération des Ports &Dock et des Gens des Mers … Le vendredi 9 juillet 2021 à 8 h 30 à 10 heures, en salle Henri Krasucki, au siège syndical à la Vallée-du-Tir à Nouméa ... 


 A ce conseil syndical de la Fédération des Ports & Docks et des Gens des Mers, il a été question en priorité des points des secteurs STKE dans ces entreprises : Locatrans /STTR,  Betico, GNP, Navimon, STILE, Manutrans. Cette réunion a été menée par Leley Uregei, secrétaire général de cette fédération, et elle a été co-animée par Jean-François Mandaoué, chargé de mission au sein de cette structure.  

Pour les entreprises de transport de marchandises telles que Locatrans et STTR, le représentant syndical a dénoncé le nombre surélevé des contrats de roulage des rouleurs patentés qui n'ont pas répondu au cahier des charges du PAK (Port Autonome de KANAKY) : « Faut-il les bloquer car une loi existe bien sur ce point précis », encore faut-il la connaître. Une demande de rencontre avec le directeur du PAK sera faite afin de connaître leur position sur la remise en application de cette mesure de protection des rouleurs et pour avoir une visibilité du schéma d'aménagement et de réorganisation du PAK.  

- Ce qu’on peut retenir notamment de la section STKE du Betico : « La GPEC (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences) a été mise en place depuis le début de l’année 2021 avec les conseils d’expertise du cabinet Secafi Alpha », ont indiqué les représentantes syndicales STKE du Betico. Pour la partie des élections professionnelles : elles se dérouleront bientôt (DP, CE, CHSCT). Retraite : « Il faut préparer la retraite des personnels ». Une rencontre s'est tenue le jeudi 15 juillet en soirée à la centrale syndicale pour définir le cadre d’un cahier de revendications et convenir d’une rencontre avec le directeur.  

- A GNP : « L’Ustke est majoritaire lors des dernières élections DP, CE, CHSCT. Le dialogue social est plutôt bon avec la direction », a indiqué Patrick Tara, élu au CE et membre de la section STKE/GNP. «  La retraite est à travailler au cas par cas selon le salarié mais on pourra établir un cadre général », a précisé le secrétaire général de cette fédération. 

- A Navimon : « Il y a eu le renouvellement de la flotte avec huit bateaux et la nomination d’un nouveau directeur. Les saisons creuses sont surtout au mois de mai et juin. Le dialogue passe mieux entre les salariés et le patron », a-t-on indiqué. « L’Usoenc est majoritaire dans cette entité et les salariés sont soumis à la convention agricole », a-t-on ajouté.  

Le prochain conseil se déroulera le vendredi 10 septembre 2021. 

 


 

Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution.

Deux lettres ouvertes du LKP adressées au préfet de la Guadeloupe et à Macron

11 Aout 2021
Nous vous communiquons deux lettres ouvertes du LKP qui ont été adressées au préfet de la Guadeloupe (fin juillet 2021) et au président de la République Française, Emmanuel Macron (début août 2021). Nous les avons reçues hier...

> Lire la suite