vendredi 14 juin 2024

A Actualité syndicale

Les emplois : enjeux dans les centres miniers de la SLN

4ème A.G. des sections STKE de la SLN ce vendredi 4 août 2023 de 9 H à 14 H, en salle Henri Krasucki à la centrale syndicale, à la VDT - Nouméa...


Les emplois : enjeux dans les centres miniers de la SLN 

Hasard du calendrier, après les altercations, les dégradations commises ce jeudi 3 août en fin d'après -midi à l'entrée de l'usine de Doniambo,  les représentants syndicaux des sections STKE de la SLN se réunissent ce vendredi pour faire un point de situation de leurs secteurs d'activité minière. Une date prévue dans leur agenda de réunions mais l'actualité sociale a précipité le fait de se rencontrer. Objectif :  Trouver des solutions aux problématiques soulevées, obtenir des conseils dans les centres miniers du pays. 

Bien entendu le sujet de discussion préoccupant, c'est celui de la SONAREP à Poum (plus de 80 emplois sur le carreau sans compter les sous-traitants), avec l'activité minière de l'extrême Nord liée à celle de la société de roulage de Tiévahi (SRTH) et de la mine de Tiébaghi-SLN où les difficultés se ressentent sur le terrain mais dont l'objet principal de la Fédération des Mines, des Carrières et de la Métallurgie STKE repose sur la préservation des emplois malgré les difficultés financières des sociétés minières. D'où les rencontres entreprises les semaines précédentes avec les parties prenantes : les directions de la SLN et de SONAREP,  les coutumiers de l'endroit, le service de la province Nord en charge des dossiers mines avec notamment Mr Paoutéta Ferdinand. 

Sans compter l'activité minière du centre Est du pays avec Kouaoua qui connait aussi des difficultés sur le plan social.  Ce dernier est suspendu jusqu'à présent, et où 57 emplois sont en jeu. " Des groupes de travail ont été effectués " , selon Yann Thaviavoinon, délégué syndical STKE afin de remettre l'humain au centre du dispositif. Une démarche entreprise aussi au centre de Népoui qui a bien pris de l'avance par rapport aux autres centres miniers de la SLN. Alors que la SLN Doniambo a commencé avant-hier ces réunions de travail avec des thématiques bien précises qui s'appuient sur le rapport de Sécafi Alpha.

Autre prévision d'ouverture d'un site minier dénommé Kiel qui est compris entre Kouaoua et Houaïlou. Y-a-t-il la possibilité de reprendre ceux qui vont être licenciés à Poum et de les placer à Kiel ? Car un projet de plan de licenciement est en cours à Poum sur le cas de la SONAREP, et dont la section STKE SLN a pris connaissance hier de ce plan. 

La question environnementale est également en jeu à Kiel puisque cet espace géographique est situé dans une cuvette. Sur cet aspect, les responsables syndicaux STKE ont rencontré hier les coutumiers de la tribu Néhoua afin d'avoir des précisions sur Kiel, et sur sa possible reprise d'activité. 


Plus de précisions prochainement avec Pierre Kaloï, délégué syndical central STKE/SLN comprenant les sites miniers de la SLN (Thio, Kouaoua, Tiébaghi, Poum) et l'usine de Doniambo, et avec Laurent Méandu-Poveu, délégué syndical STKE à Népoui et secrétaire général des sections STKE/SLN.

 



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution

 Dernière actualité


Publié le 27 Mai 2024

 Dernière galerie photos