samedi 13 juillet 2024

A Actualité syndicale

Les secteurs du THT et de l'Enseignement en réunion

Conseil syndical de la Fédération THT

Le tour des secteurs présents, la situation du Surf Hôtel au lendemain de la fermeture de cet établissement hôtelier connu des calédoniens : ce sont quelques uns des sujets débattus lors du conseil syndical de la Fédération THT (Transport Hôtellerie Tourisme) tenu le 31 août dernier au Charley. Cette séance a été présidée par Jean-Yves Palène et Denis Dounezek, tous deux secrétaires généraux adjoints de cette structure fédérale.

Concernant les points des secteurs, à retenir principalement de secteurs de l’hôtellerie : KANUA TERA à Yaté compte une dizaine d’adhérents STKE, « la direction s’est engagée à une amélioration des conditions de travail après une entrevue faite avec Mr Jean-Yves Palène. Le réfectoire a été mise en place pour le personnel. Il n’y a toujours pas de navette pour le transport du personnel », a précisé Prisca Néwédou, déléguée du personnel. « L’évolution salariale se fait progressivement », a-t-elle ajoutée. Du côté de l’Escapade à l’îlot Maître à Nouméa qui compte 40 employés dont 6 adhérents STKE. « Les élections DP et CE prévues au mois de septembre mais le protocole d’accord pré-électoral n’a pas été signé », a indiqué en fin août Channel Wautreno, délégué syndical STKE. Concernant la NAO, « elle est en cours dans cet établissement », a-t-il ajouté.

Le Surf Hôtel situé à l’Anse-Vata à Nouméa : le 17 juillet dernier, le conseil d’administration de Nord Avenir a décidé de la fermeture de cet établissement appartenant au groupe Nord Avenir, et dont 65 employés se voient sans emploi ou en phase de reconversion. « Cette décision fait suite au constat de la situation irrémédiablement compromise de l’exploitation hôtelière du fait des pertes cumulées très importantes qu’elle a subies au cours de ces dernières années et par rapport à une gestion catastrophique, et ce malgré le soutien financier significatif assuré par le groupe Sofinor, nouvellement dénommé Nord Avenir. Elle s’appuie également sur la nécessité à entretenir, dans l’objectif de lui permettre de retrouver sa compétitivité et de s’adapter au marché actuel », a précisé Lucie Taukete, la plus ancienne des employés et ex-déléguée syndicale de la section STKE. A la Casa Italia située à l’Anse-Vata : le cas d’Agostino Fonise. Son cas a été traité ces dernières semaines par les secrétaires généraux chargés de l’hôtellerie. L’adhérent STKE a été licencié en juin dernier alors qu’il était en longue maladie depuis septembre 2014. « Une procédure anormale  et préjudiciable pour notre adhérent », a-t-on indiqué et dont les responsables syndicaux assurent actuellement son départ avec des indemnités légales. Pour la partie du transport aérien. Air Calédonie Internationale (ACI) : le cas d’un licenciement est également traité par les responsables de ce secteur. « La déléguée syndicale STKE a été licenciée durant sa période de longue maladie », a-t-on appris. Une procédure est en place mais il se pose la question du suivi du dossier sur le plan juridique. « A quel moment la cellule juridique du syndicat doit-elle intervenir pour le suivi des dossiers difficile et quel est l’engagement financier tout en sachant que la déléguée syndicale a fait appel à ses propres avocats ? », s’est-on interrogé. « Le bureau confédéral ne veut pas financer les avocats indépendants alors qu’elle a le soutien et l'aide du bureau fédéral », ont répondu les secrétaires généraux adjoints en charge de ce dossier. Du côté de la maintenance de cette compagnie : « un cahier de revendication a été mise en place l’année dernière pour l’ensemble du personnel », a souligné Marcel N’Gaihony. « L’embauche locale a été inscrite dans le protocole. Deux embauches locales concernant des diplômés en aéronautique. Trois syndiqués STKE partent à Singapour pour une formation. Deux ex-employés d’Aircal Magenta puis Air Loyauté sont maintenant à Aircalin », a précisé le représentant syndical.  Pour les transports routiers, notamment à Transcar où la négociation annuelle obligatoire (NAO) a commencé, « par contre quand des réunions se tiennent entre le personnel la directrice de cette société de transport n’est jamais présente », a-t-on soulevé. Du côté de TDS, un débrayage de 45 mn a eu lieu afin de privilégier le dialogue dans cette entreprise. « On a demandé une prime de fin d’année à 80 %, la section souhaite 100 % car la direction a procédé à l’achat de trois bus neufs », a-t-on dit. Du côté d'Arc-en-ciel, il y a un travail en collaboration avec le délégué de l’Usoenc pour gérer les problèmes internes à l’entreprise. CARSUD emploie 120 salariés dont une trentaine d’adhérents STKE. « Une réunion avec la direction se tient tous les derniers vendredis du mois. Une commande de nouveaux matériaux pour la maintenance des bus a été faite », a indiqué Denis Dounezek, délégué syndical STKE et secrétaire général adjoint chargé du transport routier. Une coutume de remerciements a été faite par la section STKE du Surf Hôtel au bureau fédéral en fin de séance. Une réunion s’est tenue le vendredi 11 septembre dernier au siège syndical, celle-ci a donné le ton sur l’organisation du tournoi de pétanque qui a eu lieu le samedi 3 octobre au boulodrome de la Vallée-du-Tir. Les fonds récoltés serviront au départ et au retour des camarades du XVe congrès de l’USTKE programmé à Lifou. 

                                                            ---------------------------------------------

Conseil syndical de la Fédération de l'Enseignement

Les secteurs de l’Enseignement se sont retrouvés le 28 août dernier au Charley pour leur conseil syndical. Franck Wamalo, secrétaire général de la Fédération de l’Enseignement nous donne un aperçu des problématiques touchant le public et le privé.

A retenir des secteurs du public : « L’intégration par le biais de la loi Sauvadet (*) sur un contrat de CDI dans l’enseignement et l’intégration par liste d’aptitude dans le corps territorial. La question à poser aux institutions locales. Que prévoit le gouvernement et les collectivités pour les besoins des établissements de la Nouvelle-Calédonie en terme de postes à combler au même titre que les finances à budgétiser sur l’ensemble des nouveaux établissements ? La carte de formation ne tient pas compte du développement du pays et encourage les voies sans issues tels que la SEGPA au détriment des ALEP ». Pour ce qui est de l’enseignement privé : « Il est peut-être temps de déterminer la place de l’enseignement privé dans le projet éducatif. La problématique du statut actuel ne garanti pas une existence sereine de l’enseignement privé notamment la FELP et l’ASEE. En ce qui concerne le personnel, il faut voir le gouvernement par le biais de la subvention versée à la FELP et l’ASEE si il y a la possibilité de transférer le personnel du privé au territoire et procéder par une mise en disposition à l’enseignement privé ce qui règlera la rédaction de la convention collective qui à chaque fois doit être revaloriser du fait des subventions reçues. Pour la rentrée 2016 : « La carte de formation est en cours de préparation pour la rentrée scolaire de 2016. Durant cette réunion, « les délégués ont demandé une formation sur la lecture du budget présenté dans les établissements », a-t-il indiqué.   (*) La Loi "Sauvadet " (la loi du 12 mars 2012) est entrée en vigueur Elle permet une avancée sans précédent dans la sécurisation des agents non titulaires de la Fonction publique. Cette loi est le résultat de la négociation menée et conclue avec le ministère de la Fonction publique par la CGT, la CFDT, l’Unsa, FO, la CFE-CGC et la CFTC. Elle met en place un accès réservé à la titularisation aux contractuels en CDI et en CDD, jusqu’en 2018, et rend plus facile l’accès au CDI pour les agents en CDD. "Cette loi entre maintenant dans sa phase de mise en application : il faut rester combatif sur le terrain pour permettre à tous les agents éligibles de faire valoir  leurs droits et en dénoncer les interprétations abusives par certains rectorats ou établissements publics ", d'après les syndicats nationaux. 



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution