mercredi 28 février 2024

A Actualité syndicale

Mobilisation aux abords du chantier du Médipôle de Koutio

Mobilisons-nous devant le chantier du Médipôle de Koutio aujourd'hui même. Défendons la promotion de l'emploi local et le rééquilibrage à l'intérieur des entreprises.

Le rééquilibrage à l'intérieur des entreprises, le rééquilibrage entre les provinces sud, nord & îles. L'USTKE en parle depuis plus de 20 ans. Aujourd'hui, notre organisation syndicale constate que ce rééquilibrage s'installe mais cette pratique a du mal à s'ancrer dans les us et coutumes de notre pays !

Et pour cause : des multinationales comme Vinci s'octroie le monopole de la construction du Médipôle de Koutio.  Vinci, entreprise tentaculaire avec ses nombreuses filiales dans le monde, avec l'une de ses sous-traitantes n'applique pas la loi sur la promotion de l'emploi local. Comment peut-on mépriser avec autant de facilité les acquis politiques et occulter sans complexe nos propres demandeurs d'emploi en faisant appel à des candidatures extérieures ? Et pourtant, l'USTKE constate que cette loi votée en juillet 2010, n'est toujours pas effective trois ans après ! L'USTKE dénonce le caractère arbitraire de l'embauche des étrangers (Tunisiens, Portugais...), des Français de métropole qui viennent occuper des postes auxquels des Kanaks, des Calédoniens peuvent prétendre ! Pourquoi embauche-t-on des maçons coffreurs, des chefs d'équipe à la SCB (Société Calédonienne de Bâtiment) alors que nous disposons d'un répertoire des métiers sur lequel le patronat peut s'appuyer !

L'USTKE réaffirme et demande à ce que le texte sur l'emploi local et le rééquilibrage soient des dispositions effectives pour ces entreprises qui ne respectent pas les lois et les accords passés entre les syndicats et le patronat. Nouméa, le 22 février 2013.

Pour le Bureau Confédéral André Forest, 1er vice-président de l'USTKE

NDLR : Communiqué émis le 22 février 2013.



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution