jeudi 22 février 2024

A Actualité syndicale

Mouvement de protestation devant Socalog

Quatre jours durant (*) et sauf  le mardi 13 octobre, la section STKE de Socalog (Société Calédonienne de Logistique) a protesté devant les grilles de la société située à Dumbéa-sur-Mer (anciennement dénommée Rabot) en s’installant aux abords de l’entrée principale. La section réclame entre autre l’embauche définitive des locaux et un meilleur rééquilibrage des postes à pourvoir dans cette entreprise, sans parler des acquis sociaux qu’elle souhaite remettre sur la table des négociations, la formation et une amélioration des conditions de travail des salariés. Mais avant de mettre le pied dans le cahier de revendications qui avait été déposé le 23 septembre dernier : le cas d’un camarade a été évoqué faisant suite à une visite médicale au SMIT lui validant l’aptitude pour la reprise du travail mais la direction a contesté l’avis médical présenté par le salarié. Celle-ci l’a obligé à prendre des congés alors qu’il était apte à travailler. « Après quelques mois de service, il est continuellement harcelé. La hiérarchie sait qu’il fait des crises d’épilepsie. Elle lui a même retiré son outil de travail. Elle lui a même dit qu’il ne valait plus rien ! », ont-ils dénoncé avec fermeté. La section STKE a recommandé à la direction le remboursement des congés pris. Ce n’est pas le seul cas signalé car la section syndicale a remarqué « une polyvalence accrue pour davantage de productivité. »  Et en solidarité avec leur collègue, la section STKE a débrayé 45 mn le jeudi 1er octobre dernier. « Des tahitiens et des marocains arrivent à obtenir des CDD alors que les locaux se contentent des contrats d’intérim », pas du tout content de la tournure des embauches. « Le recrutement, c’est du n’importe quoi ! ». Pas d’augmentation depuis le transfert de la société de Magenta à Dumbéa-sur-Mer. « On n’a pas eu notre prime de panier, ni de prime de cubage » depuis juin dernier, selon les salariés très remontés contre la direction de la Socalog.

Hier (**), le mouvement de protestation a continué car « la direction n’a donné aucune proposition concrète », a assuré notre représentant syndical, Jacques Gope. Aujourd’hui, les négociations se poursuivent et un projet de protocole est en cours de rédaction par la Fédération des Commerces & Divers », nous a-t-on indiqué.  

Cette nouvelle entité a pour principale activité : le stockage, l’entreposage, la logistique de marchandises diverses à Dumbéa-sur-Mer. Une soixantaine de salariés travaillent depuis juin dernier dans ce grand entrepôt (zone artisanale et industrielle de DSM) dont une dizaine d’employés sont adhérents de notre Organisation. Les protestataires souhaitent un réaménagement des horaires de travail car celles-ci s’étalent en continue de 12 heures à 20 heures. « Il n’y a pas de navette, pas de transport urbain après 20 heures. Ce n’est pas tout le monde qui habite tout près », ont-ils dénoncé vivement lundi dernier. « Nous préférons des horaires normales de 8 heures à 16 heures. Des aménagements horaires peuvent être faits », ont-ils suggéré.  

(*) Lundi 05/10/15, mercredi 07/10/15, jeudi 08/10/15, vendredi 09/10/15 (**) Lundi 12/10/15

                                                     ------------------------------------------------------

Conseil syndical de la Fédération  Commerces & Divers Le conseil syndical de la Fédération des Commerces & Divers s'est tenu le 14 septembre dernier à la Maison des Syndicats à la 2ème Vallée-du-Tir. Une cinquantaine de participants à cette réunion. A signaler la présence des délégués des secteurs suivants : Intertrans, Bingo, APEI, Foyer Paul Reznik, GIP UPH, Géant Sainte-Marie, Casino Johnston, Groupe Aline, Groupe Champion, Pro-Fruit, Carrefour, SCIE, Solnet, Fidélio, Néto-Vite, Tati, Inter-sport/BSA, Matériaux Center, Pacifique Tuna, Stimex, Vigilant, Caltrac, Car Wash, Mobil Plum, Simply Market, SCID. Egalement à noter qu’une tournée fédérale a été entreprise en fin juillet dernier dans l’intérieur du pays où le bureau a rencontré des secteurs isolés. Le prochain conseil syndical est prévu au mois de novembre.  



Newsletter

Abonnez-vous et recevez les dernières actualités dès leur parution